Du CFD, guide touristique : Prince Edward County, Ontario (juillet 2015, mise à jour mars 2016.)

(je me suis dit qu’au lieu de toujours réécrire le même courriel, j’en ferrais un billet pour référence ultérieure aux copains et copines. Il y en aura d’autres.)

Prince Edouard County (PEC pour les intimes) est une convergence de « tendances » depuis quelques années. Situé entre Montréal et Toronto, cette presqu’île est reconnue pour ses plages et ses dunes, son vin et son terroir. Une seule visite vous convaincra que le rapport qualité-prix vaut bien la côte est américaine (le taux de change aide!) et qu’il y règne un bel enthousiasme économique et touristique. Le microclimat permet de faire des vins de qualité, notamment du Gamay, du Pinot noir et du Chardonnay, ce qui est rare si au nord du continent.

Pour le logement:

Si vous êtes dans le luxe, je vous recommande chaudement l’hôtel Drake Devonshire, le petit cousin du Drake de Toronto. Tant pour les chambres que pour le restaurant (on garde un excellent souvenir du déjeuner du weekend). Parfait pour garder votre côté hipster même en vacances.

De notre côté, nous étions 4 familles et avions préféré louer une grande maison, avec un énorme terrain, à quelques pas du parc provincial des Sand Banks. Vous trouverez de nombreuses agences (nous avons fait affaire avec Sand Banks Vacation Rentals) et de nombreuses propriétés de toutes tailles. AirBnb peut être votre ami également.

Il y a une belle sélection de B&B dans le coin, et le parc national propose également plusieurs terrains de camping. Il y en a donc pour tous les goûts.

Pour le vin et le tourisme, j’avoue avoir une petite préférence pour l’ouest de l’île. Les dernières années ont vu naître une grande industrie vinicole et les résultats ne sont pas toujours convaincants, mieux vaut se fier aux classiques si c’est votre première exploration. Contre vérifiez ce que je dis ici, dans ce coin-là, les choses évoluent rapidement, les heures d’ouverture changent et comme partout même les sites Internet ne disent pas tout (ne stressez pas trop, vous êtes en vacances).

Pour la randonnée touristique, je vous recommande le parcours suivant, en suivant la route Closson, à partir de l’intersection de la route 2.

The Old Third, une vielle grange réaménagée, une statue grecque, deux passionnés qui ne font qu’un seul vin, un superbe pinot noir, mon préféré. Le midi, ils font également des crêpes à manger sur les tables qui meublent le terrain. (Juste à côté, à l’ouest, regardez ce qui fut, l’espace d’une année, mon quart-de-vignoble-pas-de-vignes, mais ça, c’est une autre histoire.)

Closson Chase, une grande grange bleue électrique, un accueil plus que cordial, particulièrement pour les enfants, un pavillon de dégustation couvert. Si vous aimez le blanc, vous serez servi par leur excellent chardonnay. Un endroit inspirant!

En continuant vers l’ouest, prenez une pause dans vos dégustations, en vous arrêtant chez Shed, une ferme d’alpagas et une boutique de créations en laine des dits animaux, car vous n’êtes pas sans savoir que «la laine d’alpaga est une fibre de très haut de gamme, plus douce, plus chaude, plus grand que tout résistante et plus légère que la laine de mouton.»

Nous ne sommes pas arrêtés chez Grange, mais ils font eux aussi du bon vin, et tant qu’à être dans une lancée, faut pas se gêner.

Pour finir cette première partie, un peu de mousseux chez Hinterland. Une belle variété de choses à déguster, encore ici un accueil généreux!

Un peu plus loin, autre arrêt recommandé que nous n’avons pas eu le temps de faire, Stanners Vineyard, sur la route vers ma destination préférée.

Pour finir, Norman Hardie, le plus californien des vignobles du coin, avec son bâtiment moderne et son four à bois pour la pizza. Rien d’économique ici, mais je vous souhaite une grande table entourée d’amis un midi ensoleillé. Pour la dégustation, n’hésitez pas à demander les conseils de la sympathique Claude, Montréalaise exportée, qui y travaille depuis quelques années.

Par le sud, vous pouvez arrêter prendre un verre ou souper au Drake Devonshire, avec vue sur le lac Ontario. Puis vers Picton, faites des choses que nous n’avons pas faites avec les enfants, un arrêt chez Agrarian Bistro et chez Barley Days Brewery.

À l’est, nous avons fait une grande randonnée pour nous rendre jusqu’au County Cider Company (ici aussi, délicieux cidre et superbe pizza entre amis, dehors, avec des enfants qui courent entre les vignes). Les enfants ont bien aimé le « zoo » (quelques animaux de ferme, beaucoup de lapins et de poules en liberté) et le comptoir à bonbon du Waupos Winery (aucun souvenir du vin pour ma part…). On a poursuivi l’exploration un peu plus loin, pour trouver le Fifth Town Artisan Cheese, belle sélection de fromages, imposant édifice dans un coin un peu perdu.

Je vous recommande aussi de trouver l’horaire des marchés publics locaux. On avait bien apprécié celui de Wellington le samedi matin.

Si vous faites du camping ou si vous louez une maison, notez que la ville de Picton sera votre point de ravitaillement, le Metro et le Sobey’s se complètent. Il n’y a pas de grandes économies à faire entre l’achat de vin aux vignobles vs la LCBO (notez aussi que peu (pas?) de vins de PEC se retrouvent à la SAQ malheureusement…). N’oubliez pas qu’il est maintenant légal d’importer 9 litres de vin (par personne?) au Québec à partir d’une autre province canadienne (et ce, seulement depuis juillet 2015). Rassurez-vous, personne ne m’a fouillé à la douane québécoise.

Parlant de route, notez que c’est six heures de route de Québec (sans pause), comptez donc plus de sept heures avec les enfants et les pauses. Profitez-en également pour célébrer la qualité et l’uniformité rassurante des haltes routières ontariennes, ça fait changement du Québec, et ça rend le voyage beaucoup plus convivial!

Encore plus:

Mon ami Julien Marchand en 2015.

Mon ami Rémy Charest, à la radio de Radio-Canada en 2013.

Encore Rémy dans Chatelaine en 2013 (dans le bas).

Dans le magazine Cellier (SAQ) d’octobre 2015 (attention lourd PDF ici!).

Dans La Presse en 2014.

Dans Le Devoir en 2010.

Prince Edouard County Wine Growers Association.

Office du tourisme du County.