De l’illimité…

Quoi de plus plaisant que de revenir à la maison après une semaine de déconnexion presque totale. Quel amusant débat que celui des forfaits d’utilisation du iPhone au Canada.

Personnellement je n’ai que trois problèmes avec Rogers/Fido:

Une tarification abusive: il est évident que les tarifs de voix et de données, tout comme les frais de réseau et les frais pour les options (dont l’afficheur) sont abusifs et constitue un abus de position dominante, une offense criminelle. Et naturellement ça ne vaut pas que pour le iPhone, ça vaut pour l’ensemble des communications cellulaires au pays. À ce titre, je crois que le gouvernement devrait s’en mêler car: le développement des systèmes de communication de pointe a toujours nécessité une règlementation gouvernementale (ou même une nationalisation) en période de déploiement (Bell Canada, Poste Canada, etc.). Ces systèmes constituent à court terme des outils de développement économique et de productivité de pointe, ils sont donc essentiels à la collectivité. Malheureusement, ils engendrent des coûts d’implantation importants (barrières à l’entrée) pour les compagnies, privant le marché d’une saine compétition qui équilibrerait les prix, surtout dans le cas de marché de faible densité (comme le Canada).

Une tarification incompréhensible: À vrai dire, je pense que les compagnies de cellulaires ont perdu ce qui faisait de Fido, à l’origine, une compagnie si sympathique. La quantité de forfaits disponibles et leurs différences inexplicables génèrent chez le consommateur une frustration justifiée. On a toujours l’impression de payer trop cher, d’être victime de frais cachés (7,45$ de frais d’accès au réseau? 15$ de plus pour l’afficheur?) et on est toujours prisonniers de règles contractuelles (3 ans, aucune autre option?). La segmentation de marché a ses limites, car à terme, c’est l’ensemble des consommateurs qui ont l’impression (!) de se faire fourrer. Dans le cas du iPhone, c’est particulièrement frappant: une compagnie qui mise sur la clarté et la simplicité doit vendre son produit en collaboration avec un fournisseur qui ne partage visiblement pas cette vision. Et moi, quand je suis obligé de décrypter un site web pendant 3 heures pour comprendre le prix véritable d’un truc, ben, je ne peux qu’en déduire qu’on essaye de m’en passer une petite vite.

L’absence de forfaits groupés: peut-être ne sont ils pas encore annoncés, mais je m’étonne de ne pas voir de forfaits affaires ou familles (comme AT&T) où un groupe d’individus peut partager un plus gros forfait. Il me semble que c’est un beau moyen de vendre plus de téléphones (et de minutes) tout en simplifiant la vie des gestionnaires d’entreprises qui gèrent trois ou quatre compte avec un paquet de forfait ou d’options différentes. Mais là dessus je m’en fais moins, parce que c’est évident que ça viendra, comme y’a de l’argent à faire.

Je pense qu’il est temps que le gouvernement établisse les bases d’un marché plus équilibré pour les communications numériques au Canada, limitant le rôle des fournisseurs à ceux d’autoroutes neutres pour le transport des données. Une juste part de profits pour les Rogers, Telus, Bell de ce monde, mais des réseaux et des services à la fine pointe de la technologie. Le Canada pourrait alors redevenir un innovateur dans le domaine.

Et l’illimité là dedans? Honnêtement, l’illimité ne m’intéresse pas, je suis contre. Il n’y a rien d’illimité dans la vie. Si tout le monde fait de l’illimité le réseau sera plus lent pour tout le monde. Je préfère grandement un juste prix. Je paye (actuellement, grâce à un forfait grand père) 50$ par mois pour du GPRS illimité + 45$ pour un forfait de 350 minutes avec toutes (je pense) les options. Mon utilisation des 4 derniers mois? 85 à 100 Mo de données sur le iPhone sans me restreindre (Wifi au bureau et à la maison), 200 à 300 minutes, plus 5$ de SMS (ça c’est du vol!). En plus des interurbains à un tarif hallucinant.

Le site de Rogers et de Fido est tellement clair et contient tellement de petit caractère que je n’arrive même pas à savoir encore si le fait d’adopter un iPhone 3G me coûtera moins cher ou plus cher qu’actuellement. J’imagine que le 3G fera augmenter ma consommation de bande passante? La vitesse sera-t-elle contrainte à 1,5 Mbps (comme ça semble être le cas chez AT&T) ou à 3,6 Mbps (ce que Fido annonce) ou à 7.2 Mbps (ce que la technologie permet?). Ça ce sont les vraies questions.

Bref, je signe la pétition. Et en bon fan fini d’Apple et mauvais consommateurs, je serai chez Fido le 11 juillet à 8h00.

15 réflexions sur « De l’illimité… »

  1. Moi je ne serai pas en ligne le 11 juillet.

    iPhone 3G n’offre rien de fondamentalement différent du iPhone que j’ai déjà. Le 3G et un GPS sans fonctions vocales?

    Mon iPhone actuel profitera des réelles innovations (Firmware v2, AppStore) sans me limiter à des forfaits ridiculement mal conçus tant chez Fido que Rogers.

    Mon forfait actuel (1000 minutes de jour sortantes, appels entrants illimités, 55$/mois + SAF) me coûterait au bas mot 200, sinon 250$ par mois si je convertis vers un forfait iPhone chez Fido/Rogers.

    Est-ce qu’une radio 3G et un GPS boboche valent 1200$/an et plus de frais mensuels supplémentaires? J’ai bien hâte qu’on me prouve que c’est le cas.

  2. Moi aussi, je tourne autour de 100 Mo par mois et je n’ai aucun problème avec les limites de Rogers. Ce qui fait chier c’est les options autour, comme l’afficheur à 15$… c’est parfaitement ridicule !

  3. Content de lire qu’un utilisateur régulier du iPhone fait moins de 200 Mo de données par mois. J’aurais imaginé bien pire. Alors, tant mieux, la limite de 400 Mo n’est plus un obstacle.

    Pour l’afficheur, on peut l’avoir pour 7$ au lieu de 15$ si les options du « package » ne nous intéressent pas. Donc, 60$+7$+8$= 75$+taxes, sur 3 ans. Encore un peu cher et surtout trop long contrat mais ça rallume une petite flamme.

    Il me reste encore quelques jours pour y penser.

  4. Pour avoir parlé à Fido aujourd’hui même, je dois souligner qu’il est maintenant possible de garder un forfait existant et de n’acheter que le iPhone seul, si on renouvelle l’entente pour trois ans (encore).

    Les forfaits annoncés ne seraient que « suggérés » aux acheteurs de l’iPhone 3G comme les « plus économiques ». On nous recommande chaudement d’ajouter une option de données à un forfait voix, par contre.

    Ça sent la volte-face à plein, nez, ça…

  5. Question; pourquoi vous le voulez tant l’afficheur? Personnellement je ne reçois pas tant d’appel que ça de numéros inconnus, quand c’est un numéro connu, il est évidemment dans mes contacts et le nom s’affiche donc automatiquement, je n’ai pas le service d’afficheur présentement et c’est le dernier de mes soucis. (oui, c’est trop cher, m’est je m’en contre crisse)

  6. Patrick: a moins que le représentant de Rogers qui m’a parlé ait tort, il y a deux sortes d’afficheurs: un pour le numéro et un pour le nom. Aucun des deux n’est inclus par défaut avec Rogers, sauf si tu as un forfait « Payez et parlez ».

    Cela dit, le gouvernement devrait définitivement intervenir pour empêcher les fournisseurs cellulaires d’afficher disons un forfait à 20$ et de charger 7$ pour les « frais d’accès au système ». Ce n’est que de la poudre aux yeux qui n’a aucune raison d’exister – le forfait coûte 27$ et c’est ce qui devrait être affiché, point!

  7. À La facture ils avaient parlé d’un recourt collectif déjà en cours, depuis le temps qu’ils chargent ça, c’est litéralement des milliards de « volés » aux clients.

    Encore pire, les frais de 911 qui ne vont PAS au système, seules les lignes fixes (land lines) payent se tarif, les fournisseurs de cellulaire chargent quelques dollars pour le 911 mais la totalité de l’argent reste dans leurs poches.

    Je trouve que le frais d’accès au réseau est une escroquerie mais au moins on peut se dire que c’est un frais pour quelque chose qu’ils paient, il ne font « que » décomposer le prix. Nous charger pour un service externe qu’ils ne supportent pas, particulièrement quelque chose qui joue sur les peurs / la sécurité des gens, c’est du vol et je ne comprend pas que le gouvernement n’intervienne pas pour arrêter cette pratique.

  8. Apple a mis en ligne une visite guidée « made in Québec » de ce qu’ils appellent le « iPhone threee gee » constamment.

    Le présentateur nous explique notamment que le iPhone « threeeee gee » fonctionne avec les réseaux « trois G ». Fascinant.

    Au moins, il prononce ses « là » comme du monde… la plupart du temps.

    Et ses mains font le même mouvement au moins 40 fois!

  9. Poche…
    J’ai déjà une entente avec Fido. C’est pas avant octobre 2009 que je pourrai en faire une autre (selon le sàc de Fido). Solution qu’il me propose: résilier mon contrat actuel, (payer les frais de 200$ en passant Go) et reprendre une nouvel abonnement… Pas fort… Ça sent le marché gris pour un peu plus tard…

  10. Après vérification, pour passer sur un iPhone 3G les quatre lignes de ma compagnie, il faudrait que j’attende 0, 3, 7 mois (respectivement) et que je donne de mon sang au diable pour migrer le BB Pearl Rogers, qui doit attendre encore 2 ans avant d’être éligible à un HUP chez Rogers de toute façon.

    Le tout en m’engageant pour 3 ans par ligne, sous peine d’une amende de 400$ (toujours par ligne) si je change de fournisseur. 1600$ d’amende, au total, pour donner sa chance au gagnant des nouvelles fréquences.

    Sans compter l’option de données à au moins 30$/mois qu’il faut ajouter à chaque compte pour que le iPhone utilise le réseau 3G…

    Fleecy passe son tour!

    « Juste l’achat », SBG, tu auras compris que ça n’existe pas chez Rogers/Fido!

Répondre à Olivier G. Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *