ex.

Je ne lis pas Châtelaine. Mais ma belle-cousine le fait pour moi. Quel agréable article de Sophie Durocher sur les ex. Je cite, en adaptant:

«Elles m’ont tenu au chaud. On a eu des froids. On se voit de loin en loin, mais je les considère comme des proches.»

«Il y a celles qui nous laissent des remords et, (…) celles qui nous laissent des regrets. Soit on en a trop fait, soit pas assez.»

«Et, croyez-moi, il n’y a rien de plus agréable que de faire affaire avec une ancienne amante. Personne autour de vous ne comprendra pourquoi vous souriez tous les deux tout le temps et d’où vient cette « belle complicité ».»

«Retrouver un ex au hasard de la vie, c’est immédiatement se replonger dans d’anciennes odeurs. Retour en arrière assuré. Il y a des images qui nous reviennent en plein visage même après des années d’absence. Et des rires, des caresses, des attentions qui nous reviennent en plein coeur.»

via Châtelaine, 10.2002, page 58

7 réflexions sur « ex. »

  1. c’est toi qui a commencé…c’est ça le retour des émotions…ça complexifie les choses…si t’avais laissé ça techno et info purement…y’en aurait pas de problèmes :o)))

  2. Cher ?

    Faudrait avoir lu l’article pour comprendre que ce n’est pas du tout de la nostalgie qui est mis de l’avant ici, mais ça illustre plutôt le fait que «c’est pas parce que c’est fini qui faut être en maudit»…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *