bourguignon.

Moi qui ressentait justement un peu de fatigue en fin d’après-midi. Me suis réfugié dans ce Bourguignon nouveau, trace d’émotions masculines, tout aussi savoureux que les deux premiers livres, tout aussi savoureux que La vie la vie…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.