industrie.

On me cite ce matin. J’en suis bien heureux, parce qu’effectivement, comme entrepreneur, je trouve que la lettre de l’Alliance est une insulte à notre capacité d’innovation et de développement. Un positionnement immature face aux décisions d’un nouveau gouvernement.

Bébés gâtés. Certes on peut faire mieux avec les programmes d’aide au développement des entreprises, certes on est en mesure de mieux utiliser l’argent des contribuables. Mais il ne faudrait pas perdre notre crédibilité en déclarations larmoyantes sur le sujet, ni faire de chantage économique. C’est malheureux, mais si nos entreprises ne valent pas mieux que la sous-traitance américaine ou d’adaptation sous-licence de contenus américains, bien qu’on s’en contente. C’est fort probablement qu’on a pas été assez brillant pour faire quelque chose de bien avec l’argent investi depuis 10 ans par le gouvernement.

En faisant de telles déclarations, l’Alliance Numeriqc perd de la crédibilité. C’est dommage.

2 réflexions sur « industrie. »

  1. Je trouve l’expression « multimedia » désuète, ça fait très années 80/90, siècle dernier. On l’emploie à toutes les sauces au Québec et c’est dommage, ça donne une image vieux jeu, mais c’est souvent un peu le cas avec le français utilisé au Québec.

  2. Au moins, elles ont l’avantage d’être en français nos expressions, cher cousin! 😉

    Loin de moi l’idée d’utiliser le terme multimédia qui ne veut absolument rien dire, on s’entend là dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *