guide.

Vous l’attendiez, le voici, le guide CFD pour une visite réussie de Boston, incluant des vieux classiques comme les Long Island Ice Tea de chez Clarke’s.

Utilisez votre excellent sens de l’orientation pour ne pas vous perdre et atteindre votre hotel sans détour. Ne vous laissez pas impressionner par le Big Dig, qui n’a rien changé, pour l’instant, à la circulation automobile chaotique de la ville.

Découvrez avec bonheur que votre hôtel est situé à cinq minutes du Quincy Market, profitez en pour explorer (en ce vendredi de Thanksgiving) le Crate & Barrel et le Brookstone. (Tiens les deux livrent au Canada via Border Free!)

Puis attaquez vous au New England Aquarium, de quoi inspirer notre pauvre aquarium de Québec. Toujours aussi spectaculaire avec son bassin de 70 pieds autour duquel on spirale tout au long de la visite. Souper chez Bennigan’s, sorte de Cage aux sports irlandaise locale.

Samedi matin: promenade dans Beacon Hill (vous n’êtes pas en Angleterre, vous n’êtes pas en Angleterre) et dans le Boston Common (charmez 10 écureuils en même temps!). Ne vous fiez pas à votre guide touristique, l’observatoire de la John Hancock Observatory est fermé depuis le 14 septembre 2001. Vous devrez vous contenter du plus prudent Prudential SkyWalk.

Détour obligé et traditionnel par le FAO Schwartz, puis métro jusqu’à Harvard Square. Souhaitez qu’il y ait une file d’attente au Border Café pour hériter d’une pagette de réservation. Pause cinéma: Lost in translation. Retour à Quincy Market, pas réussi à trouver facilement de resto de sushi, pizza italienne tout à fait correcte. Puis Clarke’s. Dodo.

Dimanche, déjeuner au Movenpick (je sais, je sais y’en a un à Montréal et à Toronto, mais ça semble être le seul aux États-Unis!). Pélerinage au temple (on est dimanche après tout, faut exercer sa religion). Puis Musée des sciences, étrange mélange d’exposition des années 1960 et de thématique plus moderne. Comme bien des musées des sciences, le jeune public est bruyant et de nombreuses « activités » ne fonctionnent pas très bien. Plein de choses intéressantes tout de même (et des idées nouvelles).

Trop courte expédition, mais tout de même, Boston est encore la ville confortable, intellectuelle et calme, que l’on oublie trop souvent comme touriste québécois.

3 réflexions sur « guide. »

  1. Je prévois aussi un petit saut à Boston prochainement… Et l’hôtel, il était bien? Il a un site web pour que je puisse aller y jeter un coup d’oeil?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *