choi.

Sortez les fanions, le CRTC ne renouvelle pas la licence de CHOI.

(Pour une fois que ça sert à quelque chose le CRTC…)

Misons sur l’intelligence…
(bien que je sais pas exactement où on la trouvera à la radio de Québec)

49 réflexions sur « choi. »

  1. Belle nouvelle ! Enfin un organisme gouvernemental qui «met ses culottes». J’espère que la leçon portera. Une place sur les ondes est un privilège…

    Quand les fanions seront imprimés, il faudra en poster un ici, à Ste-Adèle ! 😉

  2. Ping : Zerotom
  3. Je trouve vraiment pitoyable cette descision. Que l’on aime ou aps CHOI, le Canada vient de prouver qu’une poigné de fonctionnaires frustrés peuvent faire taire la radio local la plus écouté de Québec. Où est dont cette si belle liberté d’expression?

  4. Bien qu’ils tenteront d’en faire un débat sur la liberté d’expression, il faut relativiser le tout. Les ondes sont un bien public pour lequel nous (la société canadienne) avons établi des règles de fonctionnement en confiant au CRTC le soin de les appliquer. La liberté des uns se terminent ou celles des autres commencent.

    Personnellement je ne veux pas vivre dans une société, qui au nom de la liberté d’expression, laisse des gens dire n’importe quoi sur les ondes publiques.

  5. Et moi, je ne veux pas vivre dans une société qui laisse à une poignée de gens décider ce que je peux ou ne peux pas voir, écouter. regarder, lire…

    Leur liberté à eux de dire et faire ce qu’ils veulent en ondes tient tout simplement à ma liberté à moi de choisir d’écouter ou non…

    Et j’imagine que tu exerce déjà ce choix…

  6. Je ne suis pas d’accord pour laisser une entreprise polluer l’environnement et je suis très heureux quand les fonctionnaires du ministère de l’environnement les forcent à respecter les lois, quitte à les obliger à fermer s’ils n’obéissent pas. On ne doit pas laisser les entreprises polluer impunément, même s’il y a des emplois en jeux. C’est le rôle de l’état de protéger l’intérêt commun. Il y a des fonctionnaires partout qui sont payé pour faire respecter les lois.

    Il me semble clair que CHOI polluait les ondes, et enfreignait les lois, même après plusieurs avertissements… où est le problème ? Les ondes sont un bien commun, au même titre que l’environnement. Et ce n’est pas Fillion qui est puni (même s’il va jouer à la victime), mais bien la direction de l’entreprise, qui a laissé les animateurs commettre des infractions. Je suis contre la pollution, même si elle n’est pas dans ma cours, et je suis contre la pollution des ondes, même si elle n’est pas dans ma ville.

    Ce débat n’a rien à voir avec la liberté d’expression, on parle de diffusion sur les ondes publiques, tout le monde peut dire ou penser ce qu’il veut en privé, mais quand il diffuse ses paroles sur les ondes publiques, il doit respecter les règles. Bye-bye CHOI, et bienvenue à une autre station, qui pourra très bien diffuser la même musique… Si c’est ce que les gens veulent.

  7. Ok. Sans me pronocer pour ou contre la décision rendue aujourd’hui par le CRTC, j’aimerais souligner un aspect de l’affaire est assez particulier: CHOI a beau être la radio qui pollue les ondes radiophoniques, elle n’en est pas moins la station la plus écoutée à Québec.
    Ça fait beaucoup de monde. Beaucoup de monde dont les goûts (même discutables) vont vers cette station. Beaucoup de monde qui verront leur station préférée fermée par le CRTC dans moins de deux mois.

    Et la décision du CRTC est-elle basée sur les propos racistes, haineux et diffamatoires prononcés sur les ondes de CHOI, ou plutôt une décision qui découle d’une espèce d’escouade du bon goût qui ne veut pas de trash-radio à la Fillion ?

  8. Concernant la « scène radiophonique » de Québec: Ce que je comprend, c’est que c’est une affaire de gros sous bien plus que de liberté d’expression. Regardez bien les sommes que Genex investira pour faire imprimer des « bumper sticker » et des « fanions »… (et désolé, ces $ ne seront pas là pour défendre la cause morale de la liberté d’expression…)

    Concernant l’élitisme versus CHOI: à la limite je suis d’accord pour dire que le CRTC aurait pu limiter son intérêt qu’à un animateur, mais bien honnêtement, j’aurais tendance à dire que la direction de la station s’en moquait carrément.

    Je ne remet pas en question les goûts des autres, ni leur choix de station de radio, mais il y a des limites légales définies par un processus démocratique qui ne peuvent être remises en question à chaque cas particulier. Faisons un peu confiance au système svp. C’est perdre beaucoup d’énergie que de toujours tout remettre en question comme ça. Un peu de constance svp.

  9. Je reviens tout juste de voir Fahrenheit 9/11. Ouf. En voilà un bon usage de la liberté d’expression!

    Ce qui m’a scandalisé le plus dans ce film ce n’est pas de voir le contrôle des institutions sur la population, mais de constater à quel point la démagogie peut carrément détourner la démocratie.

    En ce sens, je salue la décision du CRTC qui, en veillant à l’application des lois qui ont été dûment adoptées par nos députés dans le domaine de la diffusion sur les ondes publiques, contribue au maintien des conditions que je crois nécessaires à l’exercice de la démocratie (parce que dans le cas qui nous intéresse, ce n’est pas la liberté d’expression qui est menacée, à mon avis, c’est la démagogie qui est sanctionnée). Si des institutions avaient « tenu le fort » plus efficacement aux États-Unis au cours des quatre dernières années on ne serait pas dans le bourbier dans lequel nous sommes actuellement au plan international.

    Cela dit, il est possible que certaines lois méritent d’être révisées. Dans le domaine de la radiodiffusion, peut-être. Je ne sais pas. Mais, dans cette hypothèse, c’est à cette cause que devraient, à mon avis, se consacrer les gens scandalisés par la décision d’aujourd’hui au lieu de monter en épingle un cas particulier.

    En d’autres terme, le CRTC a le mandat d’appliquer des lois. Alors si on est pas d’accord avec les décisions et que celles-ci ont été prises conformément à la loi, alors c’est la loi dont il faut amener une révision, pas chacune des décisions à la pièce. Pour cela une contestation devant les tribunaux peut faire partie de la stratégie, bien sûr.

    Il faut cependant à tout prix éviter de tomber dans le piège que nous tendent dans ce cas les promoteurs en nous invitant à faire d’eux des marthyrs. Ils connaissaient les règles du jeu et les avaient accepté en recevant leur license de diffusion.

    De cette façon on passe du sensasionnalisme à une stratégie à beaucoup plus long terme, bien sûr… mais c’est aussi ça défendre la liberté d’expression. Parce que celle-ci a besoin de la démocratie, qui a son tour a absolument besoin d’institutions — qui méritent qu’on les défendent.

  10. J’aime bien les réparties de cette discussion. Il y a de bons arguments de part et d’autres. Personellement, j’ajouterais trois points.
    1- J’ai souvenance que les patrons de Genex ont présenté une « défense » tout ce qu’il y a de plus arrogante lors des dernières audiences pour le renouvellement de leur licence. C’est à se demander s’ils prenaient ça au sérieux la démarche du CRTC…
    2- C’est gênant un brin que la station CHOI soit la plus écoutée ? Oui et non… Oui, parce que ça laisse supposer que les gens ont moins de « morale » que les principes guidant la loi encadrant le CRTC… Mais je ne crois pas cela. Les gens sont « voyeurs »… simplement ! Comme quand il y a un accident sur le bord de l’autoroute, comme quand il y a un un topo qui reprend la plus belle bagarre de la soirée au hockey ou le sein de Janet qui s’est échappée de son corsage. Ça ne veux pas dire qu’ils cautionnent tout ce qu’ils entendent… Donc, c’est pas si embarassant que ce soit la station la plus écoutée et ça ne devrait pas entrer dans la balance…
    3- Une chose est sûre, il y a aussi un besoin à Québec pour des animateurs (et journalistes) qui n’utilisent pas la langue de bois et qui disent autres choses que ce que les porte-parole officiels nous rabâchent par les nouvelles toutes faites pareilles et « politicly correct »… Exempte de démagogie espérons-le, mais différentes de ce qu’on nous sert à la sauce des relationnistes !

    Tiens, tant qu’à y être… Un message aux autres stations de radio. Profitez-donc de cette décision pour haussez la qualité de ce que vous faites… Vous seriez pas un peu/beaucoup responsables « des monstres » comme Fillion par votre négligence à adopter des standards de qualité minimale ???

  11. Le « Politiquement Correcte » qui deraille!

    Faut pas faire de bruit ou etre different ou deranger!
    Comme partout au Quebec la meme radio (de Montreal)qui ne derange pas et que tout le monde entend mais n’ecoute pas.

    Et sa ce dit avangardiste et meilleur que les autres!?
    Pas sur de ca……

  12. «Et sa ce dit avangardiste et meilleur que les autres!?
    Pas sur de ca……»

    Tiens! une attaque personnelle injustifiée… Qui se ressemble s’assemble?

  13. Paul, personne dit qu’il faut pas faire de bruit et pas déranger, c’est meme très bien de dénoncer et de crier contre les injustices qui sévissent dans notre société. Cependant, il faut que ca soit fait avec un brin de classe. D’après ce que j’ai lu sur Fillion dans les journaux et selon des commentaires des gens de Québec, Fillion y allait pas avec de la dentelle, pis y dérangeait ben du monde. Mais tu veux en faire du bruit? Fais en, mais fais le avec le respect des autres, on vit dans une société, faut apprendre à vivre avec…Pis parlez-moi pas de liberté d’expression ni de censure, venez pas me faire chier avec ces termes la, ca meme pas un petit peu rapport avec ca. Ce que le gars dit, il le dit en public, public dont je dirais de 30 à 60% qui ne sont pas capables de se forger une opinion de leur propre part ni de penser par eux-meme, pis y a se gars la qui dit des imbécilités…

    J’écoute souvent Radio-Caada le matin, pis y a Homier-Roy qui est la, il en dénonce des trucs, pleins meme à la pelle à chaque matin, il dit son opinion, il écorche quelques ttes au passage, mais il fait pas de mal à personne, il insulte personne…Y a une maniere subtile de dire certaines choses, pis Fillion la connait tout simplement pas…

  14. Que 348 000 personnes écoutent CHOI en dit long sur la disposition culturelle et l’ouverture (ou en fait fermeture) d’esprit des gens de la Capitale. Je me rappelle de nombreux commentaires quand j’y étais en 1994 « Esti de nègre qui pue » ou encore « On devrait toutte les nuker » quand il y avait eu l’attentat à la bombe à Oklahoma. Je crois que côté musical aussi ça démontre à quel point les gens de Québec sont pauvres en fait de culture musicale…

    Mais le pire dans tout ça c’est ceux qui gueule contre le gouvernement qui a censuré leur station et la « liberté d’expression »… j’ai des petites nouvelles pour vous, gens de la Capitale… s’il n’y avait pas le gouvernement, vous seriez tous au chômage ou sur le B.E.S. Et je me demande combien d’entre eux ont voté aux élections fédérales et pour qui et s’ils vont bouger leur séant pour renverser la décision du CRTC… probablement pas.

  15. En effet, Jeff Fillion n’y va pas avec le dos de la cuillère quand il s’attaque à la réputation de quelqu’un.

    Comme le dit M. Asselin, les auditeurs de CHOI ne sont pas tous pendus au lèvres de Fillion lors de l’émission du matin. Les Québécois sont de plus en plus voyeuristes : on n’a qu’à penser aux nombreuses émissions de téléréalité – qui sont en nombre croissantes – et qui recueuillent de plus en plus côtes d’écoutes.

    La décision du CRTC est justifié si l’on se tient au contenu verbal tenu durant les émissions. Cependant, l’émission du matin n’est qu’un aspect de la station. Le CRTC aurait pu agir de la même façon qu’ils l’ont fait avec André Arthur : l’animateur n’a plus le droit de travailler pour une station privée, il est donc relégué à faire de l’animation dans une station communautaire. Une décision semblable aurait pu affecter CHOI et Jeff Fillion sans nécessairement mettre la clé dans la porte de la station.

  16. Je trouve très étrange que des personnes se réjouissent de la fermeture de CHOI puisque « des démagogues pollueurs ne séviront plus ». D’une part, il semble que la démagogie soit un terme galvaudé depuis quelques années qui s’appliquent à toute personne qui dirait des opinions à contre-courant (ce que fait plus souvent qu’autrement M. Fillion). Par ailleurs, d’autres salivent à l’idée de voir Arthur quitter, de même que le Doc maillou… et qui encore? Faudra-t-il donc faire taire tout ceux qui diverge du chemin aseptisé, de la voie facile qui consiste à dire que tout le monde est beua, tout le monde est bon. Filion a ses défauts, dont celui de gâcher à l,occasion ces excellentes analyses par des termes grosssiers. Alors? que ceux qui n’apprécient pas changent de poste, que ceux qui se sentent lésés fassent appel aux tribunaux et que ceux qui sont en désaccord fassent valoir leur point sur les ondes!

    La critique ne semble plus permise au Québec et je trouve personnellement que c’est très dangereux. Rare antenne indépendante, CHOI est une des rares stations qui pouvaient aller à l’encontre des gros conglomérats médias et dénoncés les plus petits scandales comme les jounalistes qui font des articles publicitaires (la couverture média de Star Académie par exemple) et questionner les plus gros scandales (comme le sliens entre Jean Chrétien, les Desmarais et les décisions à caratère financier prises par le petit gars de Shawinigan.

    Gens de Montréal, assurez-vous d’écouter l,émission avant de vous fier aux jugements des journalistes. Ceux-ci, la plupart victimes de Filion, sont en vendetta. À raison de 20 heures semaine à l’antenne, les quelques horreurs répertoriés représentent des bavures graves, mais minimes en opposition à tout ce qu’il a pu dire de bien.

  17. C’est pas tout con, ce que disent les défenseurs de CHOI. J’arrive jamais à être d’accord avec la finalité de leur argumentation, pour des raisons qui ont clairement été établies ici même déjà, par contre.

    Mais je pense pas qu’on puisse passer « une bavure grave » comme « minime » à la fois. Dire une énormité dans 20 heures ou la dire dans une minute, c’est pas différent. Si je dis que Bernard Landry est une fefiole et qu’on devrait lui couper les couilles (exemple farfelu), est-ce que c’est plus acceptable dans un long texte? Ce qui est interdit est interdit. La plupart des gens qui commettent des crimes ont dû faire un tas de trucs biens dans leurs vies. Sans doute même qu’ils ont fait plus de bien que de mal, si on met le tout dans la balance. Mais c’est pas comme ça que ça marche. Un prêtre pédophile doit être condamné même s’il est responsable de milliers de bonnes oeuvres. Ce sont les lois que l’on s’est données, en société.

  18. Un bon article publié dans le devoir…

    Le CRTC a raison
    Josée Boileau
    Édition du mercredi 14 juillet 2004

    À CHOI-FM, où l’on n’est pas avare des mots qui cognent, le verdict était sans appel. Le non-renouvellement du permis de la station relève d’un acte de censure, de l’entrave au débat d’idées, de la menace contre la gente journalistique. Tous en choeur derrière la liberté d’expression! incitait hier le propriétaire de la station. Que de mauvaise foi! Heureusement, le CRTC ne s’y est pas laissé prendre.

    Les pétitions de principe sur la liberté d’expression sont de bon ton. La fermeture annoncée de CHOI-FM à Québec vient à nouveau de réveiller les Voltaire en puissance. Quoi ? On veut nous couper la parole ? Alors, faisons tout pour bloquer ces méchants venus d’Ottawa ! Et voilà la levée de boucliers pour sauver Jeff Fillion, André Arthur et consorts.

    Les victimes n’en ont toutefois que l’apparence, tant elles camouflent l’irresponsabilité du président de Genex communications, propriétaire de CHOI, M. Patrice Demers. Hier, celui-ci ne se pouvait plus d’indignation par suite de la décision du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC). Joli retour des choses pour quelqu’un qui n’a eu de cesse de se moquer de l’organisme et qui pensait encore s’en tirer en profitant à nouveau d’un permis renouvelé pour deux ans.

    Les esprits libertaires auront beau s’en chagriner, il faut toutefois lire la loi dans ce genre de choses. Et les règlements, et les avis, et son propre code de déontologie — car CHOI-FM en a bel et bien un depuis 2002. Il faut aussi, avant de parler de «précédent dangereux», comme on l’a abondamment entendu hier, prendre le temps de lire la décision du CRTC. Or celle-ci est fort bien circonscrite et argumentée.
    Les ondes, c’est fondamental de le rappeler, ne sont la propriété de personne. Elles sont cédées pour une période donnée, à certaines conditions, en échange de cet immense privilège de jouir d’un canal d’expression que le quidam n’a pas.
    Dans la liste des exigences, on trouve notamment celle consistant à ne pas diffuser des propos offensants qui exposeraient des gens à la haine ou au mépris en raison des critères habituels de nos chartes des droits : race, sexe, couleur, religion, etc. Cela n’empêche pas un animateur de prononcer mille bêtises, autant de niaiseries et d’avoir des opinions tranchées, mais cela trace une importante limite : ne pas livrer quelqu’un, ou un groupe, à la vindicte populaire.
    Cette distinction, CHOI-FM ne l’a jamais appliquée; le CRTC croit en fait qu’elle ne l’a jamais comprise. S’appuyant sur un millier de pages de retranscriptions d’émissions et des heures d’audition, l’organisme fait voir à quel point le traitement vulgaire, mesquin, méchant — où attaques personnelles et propos outranciers envers des groupes cibles, les handicapés par exemple, s’entremêlent — est de mise à la station. Ce que l’on appelle là un débat d’idées relève plutôt d’une kyrielle de mises en accusation sommaires qui plaisent aux foules — la station n’est-elle pas la plus populaire de Québec, et immensément rentable –, ce qui semble tout justifier.

    CHOI avait déjà été blâmé pour ces raisons en 2002, n’obtenant de ce fait qu’un renouvellement de deux ans de son permis, avec l’obligation de rectifier le tir. Or le CRTC constate que la situation n’a pas changé, que les pseudo-correctifs apportés n’ont été que pure rigolade et que, lors des audiences de février 2004 sur le renouvellement du permis, le président de Genex a traité le dossier avec grande désinvolture. D’abord en niant les faits présentés, puis en plaidant le contexte, ou l’humour, ou la fatigue d’être quatre heures en direct. Bref, n’importe quoi.

    Il y avait donc les faits, les exigences passées dont CHOI a fait fi, alors qu’on savait fort bien que la révocation du permis était dans l’air. Le CRTC se devait donc d’agir; il ne restait qu’à voir jusqu’où irait la sanction. Or comment croire, au vu du passé, que l’ajout de nouvelles contraintes pour deux autres années, ou quelques semaines de suspension, changerait quoi que ce soit ? Le CRTC le dit avec plus d’élégance, mais sa décision est nette : Genex se fout de tout, tant pis pour Genex.

    Son président, hier, a rappelé à quel point la loi sur la radiodiffusion est désuète, combien sont nombreux ceux qui souhaitent qu’elle soit changée. En effet, un comité parlementaire a invité l’an dernier le gouvernement fédéral à revoir le rôle du CRTC. Mais rien ne laisse croire qu’on abandonnerait pour autant la nécessité de limiter les affirmations outrancières. Certains voient là un contrôle du bon goût. L’affaire n’a rien à voir avec l’esthétique ou la morale, mais tout avec un minimum de responsabilité sociale qui vient avec la rareté des ondes.

    Quant à la liberté d’expression, elle est sauve : ceux qui ont du venin à cracher n’ont qu’à lancer leur journal. Lorsqu’ils crouleront sous les accusations de diffamation, on verra combien de temps ils tiendront la route.

  19. Si je comprends bien plusieurs d’entre vous ce font une idée sur ce qui ont lu dans les journaux. Ne croyez vous pas que la meilleur façon de juger serait d’écouter cette radio quelques fois à différentes périodes de la journée et vous me direz par la suite que c’est vraiment une radio poubelle oui ou non ( C’est disponible pour les gens de la grande métropole aussi …vous connaissez internet y en ont peut être parler dans les journaux dernièrement)

    Mais de tout croire ce que les journaux vous disent démontre le peux d’analyse que vous faites du dossier. Votre argumentations repose sur des faits hors du contexte. Oui Choi tiens des propos contreversé et parfois dur, mais y a pas juste ça à cette radio y a des discussion constructive aussi sur des sujets d’actualité. Vous n’avez qu’à écouter RDI, TVA ,SRC, TQS et vous retrouverez le même type d’émission d’actualité qui brasse à leur façon.

    Pour terminer effectivement les ondes sont régie par le gouvernement fédérale, mais 380 000 auditeurs (curieux ou non) sont amateurs de ce genre d’informations et de juger leur capacité de jugement est manquer de respect.

    CHOI ne demeure pas moins l’une des station indépendente des grands consortium des communication au canada et penser vous que le CRTC est indépendant de ceux-ci. On a penser de la même façon pour les politiciens et on a vu le scandale des commandites. Ouvrez-vous les yeux ont veux faire taire un opinion ou une façon de faire différentes tout simplement.

  20. Je n’arrive pas à comprendre les défenseurs de CHOI. En fait si, ce que je comprends, c’est qu’on leur enlève quelque chose qu’ils aiment, et leur déception est très légitime.

    Par contre, l’argument principal est si faible: CHOI (Jeff Fillion) a fait beaucoup plus de choses bien que mal (les lettres d’appui beaucoup plus nombreuses, près de 10 000, que les plaintes, une centaine)… Ceci n’a jamais eu de valeur dans aucun tribunal. Il me vient en tête l’histoire d’un tueur en série qui avait consacré sa vie à des oeuvres de charité et qui était un clown apprécié de tous et des enfants. Néanmoins, quant la preuve fut faite qu’il avait tué près d’une dizaine de personnes, son dossier impeccable n’eut plus de valeur, et personne ne prit se défense. Pourtant, il avait été un citoyen dédié pendant près de 30 ans et s’était adonné, en tout, seulement 5 heures au meurtre. Si CHOI a contrevenu à la loi et a perpétré des attentats contre la réputation et des propos infâmants et diffamatoires, sa popularité et ce qu’il a pu dire de bien n’ont évidemment aucun poids.

    Ensuite, pour la liberté d’expression… Jeff Fillion n’a jamais été en faveur de la liberté d’expression de personne à part de la sienne. Les gens qui avaient une opinion différente de lui se voyaient sacrifiés sur ses ondes, et à armes très inégales. Pour qqn qui exprimait son désaccord par le média à sa disposition (un article de journal, par exemple), Jeff répliquait en des attaques personnelles interminables sur plusieurs jours, plusieurs heures par jour. Selon l’avis de beaucoup, Jeff était un ennemi de la liberté d’expression. De plus, ses fortes tendances au racisme, au sexisme et à l’homophobie vont complètement à l’encontre de la liberté d’expression.

    Bien sûr, il dit tout haut ce que plusieurs pensent tout bas. Mais le racisme, s’il ne peut être éradiqué, doit être caché. Je suis convaincu que beaucoup de dirigeants d’entreprises, de politiciens, d’avocats, de médecins, ont des tendances racistes ou homophobes à différents niveaux. Par contre, leur intelligence les empêche d’en éprouver de la fierté et ils s’efforcent ou devraient s’efforcer, de garder ces pensées pour eux-mêmes et de ne pas en faire la publicité. Jeff Fillion est fier de ses préjugés et exige le retour d’une tribune pour les défendre…

  21. 50 000 personnes se sont exprimées hier. Elles ont droit au respect, et on est dans un pays de libre expression.

    S’il y a des dérapages, ce n’est pas au CRTC de déterminer la fermeture, mais au judiciaire. Le CRTC, pour alléger le système, peut prendre certaines décisions. Mais il y en a certaines qui ne peuvent se prendre que sous certaines conditions. Ceux qui ont suivi le débat à Québec savent de quelle manière procède le CRTC.

    Cela fait dur, très dur.
    Vive CHOI.
    Vive la liberté d’expression.
    Vive la radio libre.
    Méfions-nous donc un peu de la convergence. On est dedans, la convergence, ni à gauche d’elle, ni à droite. On est dedans jusqu’au cou, les amis…

  22. Il est certain que la décision du CRTC est rude, mais elle est juste. CHOI FM a eu des avertissements et la situation n’a pas changée. Il est certain que c’est dommage pour les autres travailleurs et tout l’économie qui entoure cette station ici, à Québec, mais ces mêmes travailleurs étaient au courant des avertissements du CRTC. C’était donc à eux à faire en sorte que SuPeR JeFF se calme et cesse ses propos injurieux, car ici ce n’est pas de la liberté d’expression, mais bien de l’injure. Il y a des limites à la liberté d’expression, surtout lorsque tu oeuvre dans le public et que tu es un modèle de la société. Les gens deviennent aliennés à force d’écouter des foutaises pareilles. Monsieur Fillion se croit supérieur à tous et entraîne les gens dans sa déchéance, au fait il devrait se recycler en se partant une secte, je suis certaine que ca pognerait!
    La station promouvoit la liberté d’expression.. mais quelle liberté d’expression??? Quelle fausseté.. dire des niaiseries et insulter les gens sans remords et aliener la population plutôt que de la faire grandir, ce n’est pas ce que j’appelle la liberté d’expression. Appelez-les pour leur dire que vous estes de leur côté, ils vous disent merci et rient de vous une fois que vous avez raccroché.. appelez-les pour leur dire votre opinion et leur 4 vérités, oups.. problèmes de lignes ! Si ce n’est pas brimer la liberté d’expression de ses auditeurs, je me demande bien c’est quoi!!!

  23. – Maudits Juifs sale!!!

    Ben quoi! On est dans un pays libre icitte. Je peux ben dire ça si je veux!

    – Égossons tous les Anglais! Dans une génération, y’en aura pus et pis le monde va s’en porter mieux.

    Comment ça, je suis facho?! Pas du tout! Moi je suis pour le génocide et l’intolérance, mais je suis pour la LIBERTÉ!

    Vive le droit d’haïr et d’encourager la haine!!! Vive CHOI et Jeff Filion!!!

    A mort, les infirmes!!!

  24. C’est drôle que ces 50 000 fous n’est pas tout détruit?
    Tous des pacifiques, mais à vous lire, on dirait que les auditeurs de choi fm sont des malades…

    Qui dit vrai? La question est on aime ou on aime pas… on change de poste ou on ne change pas…

    C’est simple

    bye

  25. Entendre un animateur botté le cul à un personnage publique….c’est doux à MON oreille, pourquoi?

    Peut-être parce que je ne veux par entrer dans le rang et suivre le parternalisme gouvernemental qui « conditionne l’air qu’on respire »

    Qu’est-ce qui c’est passer pour qu’aujourd’hui encore on doivent crier pour ce faire entendre dans l’espoir de se faire comprendre?

    Peut-être le sensationnaliste de TQS, les larmes causé par TVA et star académie ou encore le moule de la SRC.

    Ah, les médias québecois……
    Vive la radio qui assourdie ceux qui ne veulent rien entendre!

  26. bla bla a dit : « on change de poste ou on ne change pas…

    C’est simple »

    Désolé, mais ça, c’est pas simple, c’est simpliste. Le problème avec ce raisonnement, c’est qu’il ne tient pas compte du fait que certaines personnes ne sont pas réellement capables de discerner le vrai du faux, le bien du mal. C’est pourquoi il faut les protéger contre les discours de gens comme Jeff Filion, André Arthur et cie. Si tout le monde était assez intelligent et conscientisé, nous pourrions nous passer de lois.

    Pensée à méditer : « À tout problème, il existe une solution simple, claire et erronée. »

  27. Pourtant, CHOI-FM a beaucoup d’appuis! Jean Charest, Mario Dumont, Jack Layton, le bloc, des journaux anglophones et même reporters sans frontières… il me semble que ça veut dire quelque chose non? C’est la station numéro 1 à Québec… ça devrait dire quelque chose aussi il me semble? Et puis pourquoi ceux qui sont pour la fermeture de CHOI-FM n’écoute pas cette radio? Qu’il se mêle de leurs affaires.

    Par rapport au commentaire de mozusse, je trouve ça imbécile d’applatir l’intelligence des gens par rapport aux personnes les plus faibles! Et puis des gens qui ne sont pas capable de percevoir de l’ironnie, ils doivent être scandalisés des shows d’humours et de loft story?!?

  28. Sylvain Filteau a écrit : « Jean Charest, Mario Dumont, Jack Layton, le bloc, des journaux anglophones et même reporters sans frontières »

    Charest et Dumont, c’est la droite. Disqualifiés! (dans mon livre à moi, bien entendu). Jack Layton, c’est la gogauche-caviar. Disqualifié! Le bloc, c’est n’importe quoi qu’a dit Ottawa, on dit le contraire. Disqualifié! Et enfin, les journaux anglos et Reporters sans frontières connaissent autant la situation du Québec que moi je connais celle de l’Islande. Disqualifiés! En passant, vous souvenez-vous de la couverture de la crise d’Oka par le prestigieux Monde diplomatique? Voilà un journal qui a pris une maudite débarque dans mon estime! Maintenant, quand le Monde parle du Pérou ou du Zimbabwe, je ne peux m’empêcher de me demander : « Cette fois-ci, ils l’ont? Ou bien ils sont autant dans le champ qu’avec Oka? »

    S. F. a écrit : « je trouve ça imbécile d’applatir l’intelligence des gens par rapport aux personnes les plus faibles! »

    Je suis tout à fait d’accord. Mais comme tu sembles penser que j’ai dit ça, je vais m’expliquer davantage. J’ai dit qu’il fallait tenir compte du fait que certaines personnes ne sont pas assez éduquées pour faire la part des choses. Moi, Fillion, il me ferait plutôt rire si je ne savais pas que ses propos encouragent mon voisin homophobe et raciste à faire des misères à certains de mes amis.

    En tolérant les propos malsains, on risque de cautionner la bêtise. Moi, je change de poste, mais mon voisin épais,lui, il est ravi d’entendre quelqu’un comme lui sur les ondes. Ça l’encourage dans ses raisonnements de facho! Si on le dit à la radio, ça doit être correct de penser de même… Ça fa que, Maudits nègres! Maudits fifs! Maudites femmes! Pis votons pour Homer Simpson!!!

    S.F. a aussi écrit : « Qu’ils se mêlent de leurs affaires. »

    Ben là, ce qui se passe sur la place publique, c’est l’affaire de tout le monde, hein? Un poste de radio, c’est pas un club privé.

    P.S. J’aimerais tellement lire un « post » (rien qu’un) de quelqu’un qui aime CHOI, mais déteste Fillion. Pourquoi y’en n’a pas un qui dénonce les propos intolérants du bonhomme et qui réclame le maintien de la station? Les gens de Québec sont-ils majoritairement racistes et homophones? Dites-moi que non, cibolaque!

  29. Comme vdit Mozusse:

    Si tout le monde était assez intelligent et conscientisé, nous pourrions nous passer de lois.

    Mais ce n’est pas le cas. Fillion a développé un style provocateur, jusque là ça va. Mais haineux, revanchard, agressif, parfois paranoïaque mais jamais nuancé. Et comme il est très écouté, il a une certaine crédibilité. Pour les personnes plus vulnérables (comme les jeunes ou les moins instruits), il donne une façon de penser qui incite les gens à penser de façon agressive, bornée et empreinte de méchanceté.

    Et moi je côtoie certaines de ces personnes. Sans écouter CHOI (je l’écoute à l’occasion, mais supposons que je ne l’écoute pas), je suis victime de ce style par le type de conversation et de remarques des personnes que je fréquente. En somme, c’est comme la pollution ou la cigarette: on ne peut pas se contenter de dire « moi je ne pollue pas », on en est victime. Même si on ne l’écoute pas.

    Attention: j’ai essayé de peser mes mots pour dire que les personnes vulnérables parmi les auditeurs de CHOI sont influencées. Mais tous les auditeurs de CHOI ne sont pas imbéciles, loin de là. La preuve: je l’écoute à l’occasion et bien sûr, moi, je suis à l’abri de ces effets pervers… ;o)

  30. Écoutez-vous d’autres postes de radio?!?

    Donnez-moi des exemples de propos racistes ou homophobes tenues par les animateurs de CHOI radio X?

    Mozusse à écrit :
    « Ben là, ce qui se passe sur la place publique, c’est l’affaire de tout le monde, hein? Un poste de radio, c’est pas un club privé. »

    Ben oui et voilà. Ça devrait être pareil pour tout le monde non?

    Si quelqu’un sur la place publique dit des choses qui ne vous fait pas plaisir, vous avez le droit de vous y opposer et de le crier au fort! Si vous dépassez les limites, il y aura une autre personne pour vous réprimander!

    Il est très important d’avoir plusieurs style de média sinon, on risque de se faire endormir!!!
    La station de radio CHOI commendite, créer de l’emploi, encourage le sport à plusieurs niveaux, s’occupe de cause noble et bien d’autres….

    Pour JeePee qui compare la radio à la cigarette:

    « En somme, c’est comme la pollution ou la cigarette: on ne peut pas se contenter de dire « moi je ne pollue pas », on en est victime. Même si on ne l’écoute pas. »

    Je suppose que tu ne voulais que faire une comparaison mais je ne suis pas d’accord car la cigarette cause la mort et non la radio. Il ne faut pas comparer CHOI à la pollution? non?

    Je tiens à dire qu’il y a beaucoup de bon commentaire sur ce forum. Que vous soyez pour ou contre CHOI FM…

  31. Dans le fond, on paye encore pour les putains d’imbéciles?!? 😉

    Calvénisse! Ben oui! Tiens, par exemple, as-tu voté pour Charest? Ben, moé non plus!!! :o)

  32. Seb a écrit : Donnez-moi des exemples de propos racistes ou homophobes tenues par les animateurs de CHOI radio X?

    Y’a qu’à aller voir le document du CRTC pour ça. Juste un, de mémoire : « Coudonc, faut tu être tapette pour travailler à Radio-Canada? »

    Calvasse, ça serait drôle si c’était pas si minable!

  33. C’est vraiment choquant ça! lol 😉

    En passant, tu représente qui toi pour dire :
    « on paye encore pour les putains d’imbéciles?!? 😉 »

  34. Seb a écrit : « En passant, tu représente qui toi pour dire :
    « on paye encore pour les putains d’imbéciles?!? 😉 »

    Seb, je suis embêté. Je ne suis pas sûr que tu t’adresses à moi ou à Sylvain Filteau (c’est lui l’auteur de ce commentaire). De toute façon, comme j’endosse son point de vue, je vais répondre à ta question. Je ne représente personne que moi. Je suis donc aussi libre qu’on peut l’être.

    En passant, j’ai l’impression que le sujet est en train de refroidir. Pas beaucoup d’interventions depuis quelques jours…

  35. Seb a écrit : « la cigarette cause la mort et non la radio. »

    C’est un peu ironique que tu dises ça. Il paraît qu’au Rwanda, un des principaux propagateurs de la haine et de l’intolérance ethnique, c’était une station de radio. Donc, des fois, la radio peut tuer.

    Chose à essayer : parlez de nos « problèmes » socio-politiques à des Africains ou à des Sud-Américains. Ils vont probablement éclater de rire!!! (je sais que ça n’a pas rapport avec le sujet, mais ça fesse pareil de penser à ça)

  36. …l’autre 14 juillet 2004

    … »D’après ce que j’ai lu sur Fillion dans les journaux et selon des commentaires des gens de Québec, Fillion y allait pas avec de la dentelle, pis y dérangeait ben du monde. » …

    Il me semble que c’est le cas de plusieurs ici. On a lu ce que les journaux on dit. On a lu le Rapport de CRTC et on a décidé que c’est la sacro-sainte vérité.

    Quand on veux se donner le droit de juger… la moindre des choses c’est de prendre en considération tout les éléments de preuve. J’écoute Radio X depuis des lustres… J’ai lu la décision du CRTC… et je me permets un jugement:

    Entre les clowns du matin a Radio Energie qui trouve drôle les insolences d’un téléphone, La Radio-Boulo avec ses petits oiseaux CUI-CUI, La mairesse Boucher qui fait Campagne… moi je préfère une Gang de Jambon qui se donnent a fond. Qui ne se cache pas derrière les autres pour dire ce qu’ils ont a dire…

    Je lis du monde de Sainte-Adèle s’indigné de CHOI… Faite moi croire qu’a tout les matins il se « plogue » sur Internet pour écouter les nouvelles d’une ville a 450km de chez eux… Moi je n’ai jamais écouté les stations de Gaspé… Quand bien même qu’ils aurait maille a partir avec quelques morues!!!

    Si Jeff Fillion est si « grave » que ça; pourquoi y’est pas en prison??? Peut-être parce que ceux et celle qui l’ont poursuivit n’ont pas réussis à prouver à un Juge que leurs vies étaient désormais ruinées a cause du chien à Fillion!!! Pis tant qu’a y être, pendant que la grosse majorité des journaux s’indignais du pauvre Robert Gillet et du traitement inhumain que lui faisais subir CHOI… a-t’on pris une minute pour s’indigné du traitement que ce « criminel » (tel que jugé par la cour criminel du Québec)… a infligé a de jeunes mineures???? Parce qu’elles étaient des prostituées, ça nous fait oublier qu’elles étaient d’abord des mineures????

    Que c’est facile de crier Vive le CRTC…

    Tant qu’a y être, je devrais peut-être me mettre a chialer et porter plainte parce que certain commentaires de cette tribune mon profondément bouleverser et j’ai de la misère a dormir… BLA BLA BLA… Pour notre sécurité et notre bien être, pour être certain que ça ne se reproduise plus…. Fermons L’Internet!!!! Cet internet ou on peut trouver des recettes de Bombes…Des sites Néo-Nazi… Est-ce qu’on vie avec??? Jeff Fillion « ÇA » s’tun dangereux, fermons lui la gueule… Et réjouissons NOUS d’avoir fait une bonne affaire.

    Traitez moi de Voyeur, de ce simple d’esprit… de ce que vous voulez…. Je vais dormir pareil a soir…

  37. Liberté de choix…c’est tout!

    Si c’est si mauvais comme radio, personne ne l’écoutera.

    Si personne ne l’écoute, pas de publicité.

    Pas de publicité, pas de rentabilité.

    Pas de rentabilité = fermeture de la station.

    Laissez-dont à la population le droit et la liberté de choisir….

  38. Québec,

    An de Grâce 2004.

    Allo, la Terre?

    Il serait temps qu’on arrête de comparer les discours d’animateurs controversés aux pires nazis, violeurs, criminels et autres piètres individus d’un danger peu commun. Moi, j’ai bien peur depuis que je vois tous ces discours tels que les vôtres. J’ai bien peur qu’un jour, ces animateurs ne folâtrent plus avec les limites de l’éthique pour nous rappeler sa définition profonde. J’ai bien peur que ces animateurs ne daignent plus s’avancer en terrain hostile pour faire avancer des dossiers protégés d’une invisible force aristocratique dont on croirait le XXIe siècle à l’abri… J’ai bien peur que vous-même vous refusiez à admettre être sujet de l’aristocratie, à moins que vous n’en fassiez carrément partie… J’ai bien peur que la pulsion qui vous anime à encourager le CRTC dans ses vicissitudes en soit une de ne pas troubler votre profonde quiétude à réfuter ce qui pourrait déranger votre petite personne de son fauteuil de sans-souci du dimanche soir.

    Et si, au lundi matin qui arrive, aucune opinion ne venait contrecarrer votre petite routine de payeur de taxes repus et consentant? Et si, au vendredi soir, rien ne venait occuper les discussions de votre souper au poisson, à saveur de maigre jeûne? Est-ce donc ce que nous voulons? Un corpus de stations radiophoniques homogénéisées dont la seule saveur est vanille extrême? Car, ne nous le cachons pas, même pour les politiciens, il peut être dangereux de n’avoir comme seule opinion que oui, c’est beau et c’est bon, cette gouverne.

    On avance dans l’opposition des idées. On avance également dans la confrontation des points de vue. Et si, que ce soit dans l’emportement ou dans le sensationnalisme, il faut tempérer les ardeurs de certains, faut-il nécessairement fermer boutique? Que l’on se réveille un peu, là!

    Certes, pourquoi ne pas envisager un ombudsman des ondes qui aiderait le pauvre démuni à faire face au rapace des ondes un peu trop audacieux? Un ombudsman, qui aiderait l’attaqué à faire face l’attaquant? Alors, que les ondes vibrent et se propagent, qu’elles se laissent porter, et si le vent est trop violent, que l’on porte secours à ceux qui en ont besoin. L’avenir sera garant du passé. L’attaquant apprendra enfin à tempérer ses propos, et nous garderons notre liberté.

    Qu’il est facile de réfuter ces discours sur la liberté d’expression. Mais attention. D’ici quelques années, il ne restera peut-être plus aucun moyen de la défendre, cette liberté d’expression, si on la brade à la solde de groupes médiatiques de pensée convergente. Pensons-y- bien. Dans quelques années, les quelques stations telles que CHOI FM – ainsi que les quelques stations régionales AM qui sont sur le pas de disparaître – seront envolées… que restera-t-il alors de nos amours radiophoniques? Que restera-t-il alors de nos vibrantes et jeunes pulsions de liberté? Que restera-t-il à nos jeunes?

    Des amoureux des bancs publics à l’Hawaïenne que l’on aurait voulu connaître, j’ai bien peur que tout ceci ne devienne plus qu’illusion. Alors, la fermeture de la station CHOI ne me paraît pas être la solution. Vilipender messieurs Arthur et Fillion me semble être la voie de la facilité, ce que j’ai, dans mon éducation, toujours appris à éviter. Cherchons donc la solution mitoyenne, celle du gros bon sens. Lorsque je pense au dossier de CHOI face au CRTC, j’en suis presque rendu à me demander si l’organisme n’a pas cherché, un peu expressément, à se faire remettre en question, tellement ses règles aseptisées le torturent de l’intérieur. Qu’on cesse de référer à la propagande haineuse, et surtout, connaissant nos animateurs, n’osons pas parler de viol, alors qu’ils sont d’ardents défenseurs des jeunes victimes de la prostitution juvénile. Selon mon interprétation humaniste, cinquante mille (50 000) personnes qui marchent pour une cause méritent que l’on s’y attarde. Pas qu’on la repousse du revers de la main. On est au Québec, en 2004, pas en Allemagne en 1939!!!

    Nous sommes choyés au Québec, de pouvoir marcher pacifiquement à 50 000 dans une ville ou le Maire prend pourtant des positions plus que tendancieuses si l’on tient compte de son rôle, de son pouvoir et – surtout – de son devoir politique. Mais en même temps, nous sommes empêtrés dans une morale pudibonde, celle de ne pas déranger nos fantômes de peur de les réveiller. Ces fantômes, quels seraient-ils donc? Pour un « jeune » de la trentaine, j’oserais dire qu’ils sont issus de la grande noirceur dont nous ne sommes visiblement pas encore revenus d’être sortis en 2004.

    Réagissons pendant qu’il est encore temps. Joseph Facal disait à monsieur Fillion qu’après le coup de règle, çà lui prenait les « coups de strap »… Soit! Mais le même monsieur Facal, appuyé par messieurs Jean Charest, Michel Guimont, et beaucoup d’autres personnes des milieux d’affaires canadiens et québécois, ainsi que d’autres gens du milieu médiatique canado-anglais, trouvent inappropriée la fermeture de la station CHOI.

    Soyons calme un peu et réfléchissons ensemble. On est capable de grandes choses. Comme celle d’accepter la différence, et de refuser l’intolérance. Et il est plus qu’intolérable de voir Radio-Canada traiter la nouvelle comme elle l’a fait ces dernières semaines. Il est plus que surprenant de constater les propos de gens qui n’ont parfois jamais écouté CHOI FM. Il est plus qu’inconcevable d’accepter, en tant que population (canadienne, et pas seulement québécoise) de voir nos ondes censurées et maltraitées de la sorte. Ouvrons nos ornières, sortons de notre cambuse vétuste.

    L’heure est au CHOI. Admettons-le, acceptons-le. Ce n’est pas le Pérou. Ce n’est pas toujours drôle. Ce n’est pas nécessairement évident. Il y aura d’autres réflexions à porter. Et nous aurons, sur ces réflexions, différents points de vue. Il sera normal d’avoir celui d’une station radiophonique indépendante, qui a fait ses marques à la sueur de son front. Cessons, pour une fois, nous les Québécois, de maltraiter ceux qui réussissent au sein de notre patrie.

    Cela est trop fréquent et un peu absurde. On a pas besoin de remplacer de bons emplois par des emplois de la convergence organisée. On a besoin de laisser les gens de chez nous réussir à faire leur marque. Dans la controverse s’il le faut. Ayons la fierté de ce que nous sommes!

    Johny

  39. Johny, j’ai lu tout les commentaires du sujet CRTC-CHOI. J’avais le gout de repondre a tout ce beau monde, mais ta lettre, cette derniere explique en bien mieux tout ce que je voulait ecrire.

    J’ai envoye le lien a la gang de CHOI pour qu’ils le lisent, et particulierement ton commentaire.

    J’habite presentement la Belle Ville de Quebec, et j’ecoute tres regulierement CHOI RadioX, c’est la meilleure. Pour dire vrai, je suis d’ici, mais j’ai grandi a Montreal, de 5 @ 23 ans. Ca fait 1 ans et des poussieres que je suis revenu, et Apres 99.9 The Buzz, CHOM 97.7 etc… la meilleure station Rock c’est CHOI, et de tout ce qui est talk sur les ondes radio, le seul genre que j’apprecie, car il se demarque de la ligne tracee, c’est celui de Filion, Arthur et compagnie bien que je suis souvent en desaccord avec leurs opinions. Ils osent parler de sujets delicats. FELICITATION ! ON EN A BESOIN !

    LONGUE VIE A CHOI !!!!

  40. Mais pourquoi M.Fillion a-t-il besoin d’insulter certains groupes de notre société pour émettre son opinion?? Il a le droit de s’exprimer, mais nous avons le droit de ne pas être injurier. C’est tout!

  41. En tous cas, si j’ai bien compris, ca prends 100 plaintes pour faire fermer un poste de radio? si choi Radio X ferme ..avis à tous les autres postes de radio de la région..nous serons obligé de vous écouter car notre poste favoris sera fermé.. alors libre aux X d’envoyer des plaintes au crtc si vous vous sentez laisé..ca se joue à 2 se petit jeu là.

    Pourquoi j’appuie la station Choi fm?
    Des compagnies amis du CRTC (qui se dit une commission indépendante) vont remplacer un marché, brimer une culture… 5 membres d’une commission contre 380 500 auditeurs, et c’est les 5 qui ont raison? c’est ca la démocratie? pour ce qui est de Fillion… Je trouves aussi qu’il pourrais être plus poli des fois..ca augmenterais de bcp ca crédibilité car c’est pas toujours des conneries qu’il dit. Je trouves que c’est d’y aller fort de parler de liberté d’expression quand on insulte les gens dans un micro. J’approuve qu’il soit puni, mais contre l’idée de fermer la station.

    Peu importe si vous êtes pour ou contre, il reste que Fillion à suscité votre attention à en voir tous les messages postés ici.

    Tuons le fou! Censurez le! et ne nous demandons pas pourquoi il est fou, tuons le c’est tout! Et écoutons star académie c’est tellement plus instructif!

    Un X et fier de l’être.

  42. Pour moi ont dit que Radio X a plus de 350 000 auditeur, à ma connaissance on divise par dix le vrai nombre d’auditeur, car ces chiffres sont du BBM,,

    choi une station à fermer sauf si il crisse Fillion dehors.

    CHOI RADIO X = 0
    crtc = 1

  43. choi 98,1 regroupe une gang 25-35 ans de virils joueurs de hockey et/ou autre sport qui comporte prendre une douche avec des garçons, qui aimaient dans leurs jeune temps, tabasser les plus faibles et qui regrettent ce temps car ils ne peuvent plus le faire car ces plus faibles maintenants gagnent 5 fois leurs salaire minable de shoppeux. Ils se vengent dans le ragot de cette radio, qui prônent ces ex-champions du primaire comme des dieux, les faisant oublier par le fait même le fait qu’ils sont devenus moins que rien.

    Ils trippent sur la bière, les grosses boules et le football du dimanche ainsi que n’importe quelle parole qui permet à ces crétins de se hisser au dessus de gens hiérarchiquement mieux placés qu’eux. (pour les auditeurs de choi : prononcer : Y-é-rare-chie-que-ment). Merci.

    Un ex-geek qui se complait dans ce renversement de situation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *