cellulaire.

On s’en doutait:

When controlling for driving conditions and time on task, cell-phone drivers exhibited greater impairment than intoxicated drivers.

(via Marginal Revolution)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *