ouch.

« J’ai trouvé que face à mes questions, le ministre ne m’a pas pris au sérieux et selon moi en me répondant avec le sourire au lèvres, il ne voulait que passer le temps et gagner de la popularité auprès des vrais journalistes. »

un jeune carnetier du Devoir.

(J’ai bien aimé aussi : « M. Asselin qui s’est enfargé dans le drapeau du Québec »!) 😉 )

– via N. (dans le salon).

Une réflexion sur « ouch. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *