soupir.

Y’a des journées comme ça où tout va bien, l’horaire est prévu, excursion à Trois-Rivières pour un diner et une présentation, tout va bien. On arrive au bon endroit, tout fonctionne, on vient m’accueillir, l’air un peu surpris: « vous êtes prévu à l’horaire demain, vous arrivez aujourd’hui? »

Air surpris, un peu découragé, mon agenda disait mardi depuis longtemps, le message de la semaine dernière disait mercredi, manque d’attention de ma part. Peut-être ai-je besoin de vacances! On y retournera demain…

De toute façon, chaque voyage à Trois-Rivières est comme un retour en enfance. L’école primaire, le centre d’achat, les rues, les souvenirs, sans parler de l’odeur, tout pour me remémorer les six premières années de ma vie. Je ne sais pas pourquoi c’est si spécial, mais ça me fait le même effet à chaque fois.

Une réflexion sur « soupir. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *