Grand Jeu.

Hypothèse du Grand Jeu, par cfd.

Directeur de la station: « Robert, ça lève pas aussi vite qu’on pensait avec les annonceurs, c’est pas des mauvaises cotes d’écoute, c’est juste qu’on devrait vendre pas mal plus avec des cotes comme ça… »

Robert: « Je sais, mais il faut donner une chance, ça ne se fait pas du jour au lendemain, vous l’avez dit hier, c’est comme si on était passé de 0 à 12% d’un seul coup. »

Directeur: « C’est pour ça qu’on a eu une super bonne idée! On va te mettre dehors! »

Robert: « Super bonne idée??? Me mettre dehors??? »

Directeur: « Oui, oui, c’est la phase 2 du Grand Jeu, il faut prouver aux annonceurs que le monde nous aime, profiter au maximum de la publicité gratuite. L’autre poste a fait fortune avec le CRTC, et la publicité gratuite, t’as vu leurs cotes d’écoute? »

Robert: « Ben oui, mais si je ne suis plus là ça donne quoi, je ne comprend pas? »

Directeur: « Vendredi, on annonce que tu es dehors, d’ici là, on monte une campagne de sympathie, on lâche la rumeur de ton départ, je vais donner un coup de fil à Gilles pour lui proposer le poste de morning man, il pourra pas s’empêcher de le dire à tout le monde, tout le monde va en parler pendant tout le temps des fêtes. »

Robert: « Pis moi dans tout ça? »

Directeur: « Ben tu fais comme prévu, tu prends des vacances dans le temps de Noël, y’a pas de hockey, la politique est endormante, tout le monde va ne parler que de ça, à Québec y’a pas grand chose d’autre à faire que de parler d’animateurs de radio et de scandales. On t’a déjà booké un rendez-vous le 2 janvier à Tout le monde en parle, dans la semaine qui suit, les amis du Soleil vont faire le front page avec les réactions populaires toute la semaine, le degré de sympathie et la confiance des annonceurs va augmenter d’un cran, Laforest s’occupe d’être endormant pendant une semaine le matin, la demande populaire augmente, le fantasme ultime serait d’avoir 10000 personnes dans la rue, et là on fait le Grand Jeu! »

Robert: « Mais moi, je vais devoir déménager à Montréal, me trouver une job, c’est pas juste, le monde qui m’écoute m’aime bien. Pis ça va être qui l’animateur de votre Grand Jeu? c’est un drôle de concept pour une émission du matin, un jeu? »

Directeur: « Épais! Le Grand Jeu, c’est toi. On fait monter le capital de sympathie au maximum, tout le monde réclame Robert, les annonceurs comprennent le soutien populaire, la tendance se renverse, et hop, le 10 janvier, on annonce qu’on a pas eu le choix (jeu de mots!), et que finalement il y a vraiment un appuis populaire envers toi, et qu’on doit te reprendre! Un mois de publicité gratuit dans tous les partys de famille, et hop, on annonce ton retour! »

Robert: « Ouin, mettons… vous êtes sérieux? »

Directeur: « On a pas trouvé meilleure idée… »

Robert: « Pis si ça change rien aux revenus en janvier? »

Directeur: « Ben là tu seras dehors pour vrai… »

5 réflexions sur « Grand Jeu. »

  1. Vous mangez quoi pour développer ainsi de la paranoïa?

    Parce que c’est pas sain de voir le monde avec autant de lucidité.

    Vaut mieux se laisser porter par le courant… croire ce que les médias nous disent, se laisser bercer par la manipulation.

    Pas la présenter ainsi au grand jour.

    Bonne fin de semaine quand même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *