Seattle.

Fallait s’y attendre. La ville est à l’image de la météo. Il y a quelque chose d’étrange, pour ne pas dire triste, à tenter une exploration urbaine « touristique » en pleine saison morte, un mercredi après-midi…

Aujourd’hui, on travaille, demain on visite, samedi on revient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *