camping.

Je ne sais pas exactement pourquoi j’ai déjà pu penser que le camping n’était pas pour moi, mais une chose est certaine, c’est qu’il n’y a rien de mieux pour décrocher. Un site enchanteur (le Lac Castor), une température variable mais excellente, des amis tout aussi variés qu’intéressant et une N. prévoyante et organisée (ça cultive ma paresse!). Bon résumé de Ygreck. Peut-être aurons nous droit à celui de Max également.

Le paradis. (si on exclus les mouches noires, les moustiques, mes coups de soleil et les écureuils criminels!)

On y retourne en août pour Mes Aïeux! Ça promet.

2 réflexions sur « camping. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *