windows.

Ok, on est tous d’accord, il y a de fortes chances que Steve annonce des PowerBook/iBook basés sur la technologie Intel. Que ce soit en janvier ou en juillet, ça ne change pas grand chose, et finalement, on a tous plus hâte de voir un nouveau boîtier qu’un nouveau processeur. Après tout, on est passé du 68000 au PowerPC et du MacOS 9 à MacOS X sans problème, y’a pas de raison que ça soit pas encore la même chose.

Pour les noms, je crois que l’on aura un PowerBook Solo et un PowerBook Duo (Ha! Souvenir de mon PowerBook Duo 210, léger, agile et pratique!), ça irait bien dans la lignée des « PowerMac G5 Quad« …

Mais la vraie question demeure: comment ça va rouler Windows? Parce qu’avouons-le, c’est ça le fantasme. Plus besoin de cacher un PC dans votre garde-robe pour les jeux ou le logiciel comptable (parce qu’on le sait, ce sont les deux seules raisons d’avoir un PC roulant Windows, outre le fait qu’il est plus facile de trouver des logiciels piratés pour le PC!).

Alors, ça sera quoi?

1) Une solution où l’on pourra rouler les applications Windows directement dans le Mac OS (redbox? Wine? ou le retour de VirtualPC?)

2) une solution permettant de démarrer dans un ou l’autre des environnements (dual boot)?

3) une solution où les deux systèmes rouleront en parallèle et où l’on pourra changer d’environnement en un clic (virtualization)?

Cette solution, elle viendra d’Apple? d’Intel? de Microsoft? À court, moyen ou long terme?

Je vote pour 3) par Apple/Intel, dès l’annonce.

Peut-être que Microsoft s’amusera à faire 1) sérieusement.

2) se fait déjà, et j’imagine qu’on verra une solution gratuite dans les semaines suivant la sortie…

5 réflexions sur « windows. »

  1. Concernant tes points 1) et 3), je crois que quelques développements se pointront à l’horizon très bientôt:

    1) La version Windows de VirtualPC existe et fonctionne sans émuler le processeur, ce qui rends les performances quasi-identique à un vrai PC. Mais n’oublions pas que Microsoft a de la compétition, sous la forme de VMWare, logiciel qui roule déjà sur Linux. Le port Darwin ne peux pas être très loin… Ça forcera donc Microsoft à offrir la solution, d’autant plus qu’ils ont déjà VirtualPC Mac, et qu’il ne reste qu’à enlever l’émulation x86 pour utiliser le processeur natif x86 des nouveaux Macs. Ça ne devrait pas être très difficile, ils ont déjà virtualisé tout le reste…

    3) VMWare ont une version (ESX, je crois) qui est un Moniteur VM: on boot l’ordi dans ESX, et on peux ensuite démarer autant de machines virtuelles que l’on veux. La différence avec VirtualPC ou VMWare classique, c’est qu’il n’y a pas de « Host Operating System »: tous les OS roulent en mode virtuel, supervisés par le moniteur VMware. C’est la vieille technique que IBM employait sur ses « mainframes », avec VM/390. Plus ça change…

    Bref, on devrait avoir une plateforme et un outil exceptionnel avec ces nouveaux Macs!

  2. Je vote moi aussi pour VMWare. Pour l’utiliser très souvent au travail pour mes tests sous Windows et Linux, je souhaite de tout coeur qu’une version OS X de VMWare fasse son apparition, à tout le moins la version WorkStation ainsi que la Virtual Console (qui se permet de se connecter à un serveur GSX ou ESX).

    wine (ainsi que CrossOver Office) sera surtout utile pour ceux qui ont besoin de rouler qu’une ou deux applications connues, genre Access.

  3. Et si Apple et IBM conjointement sortait un Mac Mini x86 à 100$ !!!
    Apple payerait 25$ et IBM 50$, l’acheteur payerait alors donc seulement 100$. Mais 0$ de profit pour Apple sur le hardware…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *