bauchklang.

Encore une fois conquis, j’y étais y’a quatre ans au Périscope, belle montée d’ambiance devant une foule en feu. Bauchklang, c’est « sound from the belly », cinq instruments humains en parfaite harmonie rythmique. Impressionnant et emballant, juste de la voix (et du souffle!): Rhythm of time.

Avoir été plus énergique, je serais resté pour la suite…

(Commentaire: le journalisme citoyen, c’est de descendre dans le parterre, pas de profiter à l’excès de la terrasse VIP! 😛 )

4 réflexions sur « bauchklang. »

  1. Très bon show en effet, mais j’avoue que j’aurais bien aimé entendre un ou deux morceaux de leur premier album. C’était presque sadique de nous agacer avec quelques mesures de « Roxane ». Et puis, il manquait le grand chauve spécialiste des solos de batterie.

    Les quelques changements de membres au sein du groupe, les nouvelles chanssons et le contexte du spectacle en plein air ne m’ont pas empêchée d’être impressionnée par leur talent, leur rythme et leur constance.

    Toutefois, je suis d’avis que ce genre de spectacle a un meilleur impacte dans une salle avec une bonne acoustique et une dimension relativement intime afin qu’on puisse même observer les postillons et les gouttes de sueur sur les fronts des atristes. C’est le genre de détails qui font d’autant plus prendre conscience de l’authenticité et de la qualité de leur exploit.

    En tous cas, très belle soirée et même pas de pluie. 🙂

  2. Le plus étonnant, c’est la critique du Soleil de ce matin qui parle de pièces issus du premier et du deuxième album du groupe, et même de leur « célèbre » Roxane… Alors qu’il n’y a eu aucune pièce du premier album, pas plus que trois lignes de Roxane… Peut-être que la journaliste est partie avant la fin?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *