ferland.

Belle soirée de finale du Festival, fidèle à la diversité des genres, Jean-Pierre a fait le travail de clôture magistralement. Entendre que « c’est à 30 ans que les filles sont belles », entourées de filles à l’aube de la trentaine (N., G. (qui n’est pas tombée dans les pommes ce soir), G. et surtout V. (la néo-trentenaire de la soirée)), c’est toujours joli.

Apprentissages de la soirée:

– Jeff, ton interprétation de la loi sur les débarcadères m’a naturellement coûté 52$.

– Le show d’éclairs électriques à 01h30 était tout aussi spectaculaire que les feux d’artifice.

– Le Festival est fini, on aura rien à faire ce soir!

4 réflexions sur « ferland. »

  1. « – Le Festival est fini, on aura rien à faire ce soir! »

    Ce n’est pas une porte grande ouverte pour inviter les jokes plattes de tes amis montréalais? 😉

    (Je décline l’invitation, je suis de Sorel et les soirées où il n’y a rien à faire sont normales)

  2. Très joli effectivement le spectacle Son & Lumière prenant place au nord-ouest en début de nuit… ce fut pénible d’aller se coucher…

    P.S.: ne jamais se fier à un intermédiaire pour les débarcadères…

  3. Ahahahah ! Juste la maière dont tu as écrit cette phrase «Jeff, ton interprétation de la loi sur les débarcadères m’a naturellement coûté 52$.», j’ai ri ! Je t’imagine en train de la dire avec ton petit air !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *