dawson.

Je corrige: pour suivre l’actualité « en direct » l’Internet c’est pas encore parfait.

(Mais même à la télévision, la couverture était relativement aléatoire, se fiant plus à n’importe qui rencontré dans la rue qu’à des faits établis (un tueur, deux tueurs, trois tueurs, dans le métro, dans le centre d’achat, il était blond…)).

Mais pour le reste, c’est fascinant. Je l’avais dit hier: le tueur aura sûrement fréquenté l’internet. Pire encore, il avait un blogue!

2 réflexions sur « dawson. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *