apprentissage.

Projets « d’apprentissage » qui occupent le CFD présentement, dans le désordre:

» Faire une liste, un braindump complet.
Pour être pratiquement (C’est pas tout le monde qui partagera cet avis! Moi le premier!) au dessus de mes affaires. Sérieux, ça fonctionne la technique de la liste!

» Zone Accès Public Québec (ex Quebec Sans Fil).
Fascinant d’avoir trouvé (!) un projet qui réunit plein de gens de la ville de Québec autour d’un même objectif. C’est d’autant plus facile que ça ne demande pas les investissements d’un tramway ou d’un TGV. Et que ça supporte la culture, l’éducation, l’économie et la citoyenneté d’un seul coup. On va y travailler fort, avec plein de gens intéressants.

» Zengo.
Tout aussi fascinant de voir une structure se former autour d’une mission originale (le avant et le après) et de voir l’intérêt d’une clientèle à la recherche d’une telle expertise. Une approche simple avec une expertise de pointe, qu’on travaille à multiplier. Ce sera le défi de l’an 2. Ici, j’apprend à construire.

» Institut Canadien de Québec (communément la Bibliothèque de Québec).
J’ai accepté de siéger sur le CA de l’Institut canadien pour plusieurs raisons, certaines très personnelles, d’autres plus professionnelles, mais principalement pour des raisons intellectuelles. J’ai toujours pensé que les gens de web avaient beaucoup à apprendre de plein d’autres industries, notamment du monde du livre. Les bibliothèques ont une expertise unique dans la diffusion et l’organisation de l’information. Je pense que les gens de « web » peuvent leur apporter beaucoup, mais aussi qu’il y a beaucoup à apprendre sur leur expertise en la matière. C’est aussi une belle occasion d’apprendre sur la gestion, la gouvernance et parfois la patience qu’implique d’être sur un CA avec 17 autres personnes.

» iXmédia.
Ici, c’est clair, j’apprend sur la croissance, l’organisation et la gestion. L’équipe est formidable, tout le monde a ses petits défis. Je deviens de plus en plus chef d’orchestre (c’est pas toujours facile, ça fait parti de l’apprentissage), bien entouré de fiables premiers violons (y’en a plusieurs!). C’est une année de transition aussi, parce qu’il a fallu mettre de l’énergie dans la périphérie (Zengo et Opossum), mais on aura tranquillement mis les morceaux en place cette année pour que l’année 2007 soit fort plaisante et orienté vers la croissance interne. Ça reste le noyeau central.

» TechnoCompétences.
Ça, c’est une implication que j’aime beaucoup, parce que ça rejoint un intérêt pour la gestion et le développement des ressources humaines, et un beau terrain de jeu sur le rôle véritable d’un CA et de son président. Franchement, j’aime bien le rôle et la dynamique qui s’est créé dans ce contexte. La conviction qu’on peut faire un travail sérieusement sans trop se prendre au sérieux. La conviction aussi que ça donne des résultats concrets. Le plaisir d’être entouré de gens dévoués et passionnés.

» Opossum.
Ça c’est l’apprentissage de l’infusion. Infusion d’une vision et d’une approche dans un terreau fertile mais parfois un peu sec. L’apprentissage aussi de faire confiance à son instinct, sans se laisser éblouir. Un beau défi de gestion et de multiples projets qui mettent en valeur les véritables leviers des technologies de l’information. L’apprentissage de l’apprentissage?

3 réflexions sur « apprentissage. »

  1. Félicitations pour ta place au CA de l’Institut canadien. Tu feras face à de beaux défis. Maintenant si tu pouvais entrer dans le CA du SILQ et leur faire comprendre que l’internet sans fil dans le centre de congrès, ce ne serait pas un luxe.

  2. J’ai compris malheureusement il y a quelques années, que c’était impossible de placer SILQ et Internet dans la même phrase. J’ai cru un bout de temps que c’était une question de budget, mais à les regarder aller, je crois que c’est plutôt une question de vision… c’est dommage.

    Pour ce qui est du sans fil au Centre des Congrès, c’est beaucoup trop lucratif pour eux, je ne crois pas qu’ils l’offriront gratuitement…

  3. Dans la même lignée, faudrait aussi du sans fil à la base du Mont Sainte-Anne.

    Anyway, bravo pour ta place dans tous ces CA. J’imagine qu’on apprend beaucoup de cette manière, mais aussi ça permet de rencontrer plein de monde et d’échanger des idées extraordinaires.

    Ça me fait rendre compte qu’à mon aĝe tu étais déjà sur des CA!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *