débats.

Honnêtement, amusez vous à débattre du 1.0 versus le 2.0 tant que vous voulez, ça semble vous amuser, ça fait 10 ans (100 ans? 1000 ans!) que le problème est le même: communiquer c’est partager. Et ça vient d’abord et avant tout des individus, individuellement, le médium ne fait qu’évoluer vers là, et quelle évolution passionnante au cours des dernières années…

1.0, 2.0, 3.0, c’est du buzzword, peu importe le côté du « débat »… laissez nous tranquille.

(désolé de n’avoir le temps d’en débattre plus longtemps avec vous, on est plus pragmatique que ça, et c’est pas les projets plaisants qui manquent!)

4 réflexions sur « débats. »

  1. Totalement d’accord …
    Pendant que certains débattent, d’autres avancent et s’intéressent plutôt aux technos. … mais bon … les gens aiment les chiffres, préfixes, etc …

    Anyway, ce qui m’énerve, c’est que c’est la continuité du concept « télé » qui entoure ces buzzwords … des journalistes tentant de créer un phénomène pour capter l’attention.

    Le web, c’est un médium progressif … qui n’a pas de version et l’usager porte instinctivement l’attention sur ce qui l’intéresse … c’est aux technos d’évoluer en ce sens, et c’est le cas déjà … c’est pas un foutu chiffre qui change la réalité.

  2. J’ai voulu en débattre, mais je me suis lassé. Je crois que vous avez raison, ce n’est qu’un préfixe, un chiffre…et pour l’instant, peu importe de quel côté du débat vous vous trouvez, la vie continue et Internet évolue.

    Richard, j’aime bien ton allusion au concept télé où les journalistes tentent d’y créer un hype pour capter l’attention. En y repensant, c’est tellement vrai.

  3. Grosse tendance de la semaine dans ma blogosphère : débattre de l’utilité du débat. Gageons que les premiers débatteurs vont bientôt débattre de l’utilité de débattre de l’utilité du débat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *