Ste-Adèle.

Maintenant que la Ville de Sainte-Adèle a trouvé une firme de relation publique capable de jouer le jeu un peu plus sérieusement, peut-être devrions nous passer outre le débat de la liberté d’expression et revenir au dossier lui-même.

Le RollandGate.

(tel que résumé par Guy Vandal (aussi connu, de triste mémoire, sous le désagréable nom de M.Pitou…))

Une réflexion sur « Ste-Adèle. »

  1. aussi connu, de triste mémoire, sous le désagréable nom de M.Pitou…

    Et que dire de Mme Minou ? Son apparition m’avait vraiment traumatisé… Dye, dye, dye. ;-(

    Merci quand même d’avoir mis le lien de mon texte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *