stalkers.

Analyse sociologique du « Wii stalker ».
Une étude réalisée au cours des trois dernières semaines.

Comme vous le savez sûrement le Wii est introuvable au Québec. Il génère des rituels de consommation très étranges, incluant:

Le moton: nom donné à la meute de stalkers attendant sans raison valable dans le rayon des jeux vidéo du Future Shop sur Ste-Catherine à Montréal. Comme dans la phrase: « Le moton qui est là attend pour ça »

La file: approche un peu plus civilisée du moton, qui se forme généralement quand les camions de UPS/FedEx/Puro se pointent devant le même Future Shop, vers 13h00. Comme dans la phrase: « On se croirait en URSS… ».

L’exaspération: le sentiment de la plupart des vendeurs / conseillers, sentiment qui provoque quelques disjonctions cérébrales, comme dans « ben non, on prend pas de réservation, si on en prenait, personne en aurait des Wii ».

Mais le plus important, c’est la typologie des Wii Stalker dans ce contexte :

Le Wii Fan Boy : Celui là est difficilement observable à cette date, car il a probablement su se lever à 5h00, le 19 novembre et s’est enfermé depuis ce temps dans son sous-sol. Habituellement très verbomoteur, il a été capable, dans la file d’attente, de vous expliquer les vertues du Wii versus la PS3, tout en faisant des mathématiques sur Brain Age sur son DS Lite (contre un autre joueur situé dans la même file). Il se vantera aussi d’avoir réussi tous les Zelda.

La Wii Desperate Housewife : généralement une mère de famille, magasinant avec une copie de la circulaire Future Shop en main, ne se gênant pas pour apostropher le commis, et lui demander « en as-tu de ça? », pointant avec agitation le Wii sur la circulaire. L’habile commis tentera alors de lui vendre un XBOX 360 ou un PSP en lui disant que c’est pareil et que son fil sera tout aussi heureux. Cette tactique échouera dans 80% des cas, puisque la mère se souviendra de son affreux et coupable noël de l’année dernière où le lecteur MP3 recommandé par le vendeur de La Source avait causé pleurs et grincements de dent chez la progéniture attendant le iPod demandé (d’où l’attachement à la circulaire pour s’assurer de repartir avec le bon produit cette année).

Le Wii Loser : comme un Fan Boy, mais qui passe ses journées devant le Magasin du futur à attendre les camions de livraisons. Le même qui harcèle les vendeurs avec des questions pour tenter de déduire un pattern d’approvisionnement.

Le Wii Generation X : trop vieux pour être dans la génération Y, il se contentera de visiter, à chaque occasion qui se présente un Future Shop / Wallmart / EB Games / Zellers / Toy’s-r-us en souhaitant que la chance existe. Il n’ose même plus poser des questions aux conseillers préférant simplement tendre le l’oreille lorsque le Wii Loser les pose. Finira sans doute sans Wii parce que tout le monde aura été plus chanceux que lui.

9 réflexions sur « stalkers. »

  1. J’ai entendu dire (par une Wii Desperate Housewive) que samedi au Zellers il y a des gens se sont battus pour les deux Wii en stock. Peut-être qu’il faudrait ajouter les « Wii hooligans » à la liste?

  2. Excellente analyse et surtout très drôle!

    On voit bien ton cris de détresse dans ta description du « Wii Generation X ». Comme Antoine, je suis maintenant sensibilisé et si j’en vois une, je te fais signe!

  3. Je suis aussi dans la catégorie X et en effet, je suis allé au Zellers samedi, suis passé pas loin du stand et n’ai pas osé demander au vendeur s’il y avait des Wii… après une dizaine de tentatives chaque Weed-End, on se lasse… Enfin exposer des boites vides dans les magasins, je ne vois pas l’intérêt, a part celui d’augmenter l’énervement. Bref, la Wii est sortie le 19/11/2006, un mois après toujours rien, Nintendo se fout bien de notre gueule quand même et j’espère bien qu’un backup loader verra le jour avant que je la trouve !

  4. Il y a 2 types de pensées à travers cet évènement. Il y a du monde qui penseront qu’une personne qui se gèlera pendent 5h pour avoir une console de jeu est débile et vraiment inutile et d’autre qui seront capable de faire la réflexion plus approfondit de comprend que c’est leurs passions, leurs passe-temps numéro un et que ce passe-temps demande à chaque 5 ans de rester 5h pour avoir la chance de l’avoir… Il y a des gens qui sont différent que d’autres et c’est bien correct de même, il y a toujours cette basse minorité qui sera jaloux de ne pas pouvoir faire partie de cette gang à cause de leurs jugements souvent trop pré défini…

  5. ya aussi la categorie: Wiise ceux qui on mis leur nom sur une liste dattente dans un magasin (la SourcebuyCircuicity) et ont gentiment attendu 3mois un appelle a la maison loll cest long mais cest efficace !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *