De LA côte et de la pluie verglaçante.

Même le 4 roues motrices n’y peut rien. Joie.

Mise à jour: le gars du sable tardant à passer, les pressions conjugales se faisant insuportables (ben pas tant que ça quand même!), j’ai fait le travail avec mes deux sacs de sel. Le voisin a collaboré avec sa cendre de foyer, et voilà nous sommes sortis de notre trou!

10 réflexions sur « De LA côte et de la pluie verglaçante. »

  1. @Michael: non, je n’achète pas le jaune.

    @photosmax: le gars du sable s’en vient (supposément). Je doute que mes deux sacs puissent avoir un effet… 🙂

    @K: en tout cas, ce genre d’incident a des conséquences sur l’humeur de ta soeur! Terrain glissant là aussi! 🙂

  2. Solution:Un 4 roues avec une petite remorque pleine d’un mélange sel&sable et de l’huile de bras mon ami 😉

  3. « les pressions conjugales se faisant insuportables ». C’était des pressions pour passer le temps en attendant ou pour pouvoir sortir de la côte? 😛

  4. C’est tres bon la cendre pour l’adhérence sur glace, CFD tu as un foyer au gas? Tes pneux d’hiver ne sont pas cloutés?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *