De la productivité ferroviaire.

Je me demande bien pourquoi on se donne la peine d’avoir des bureaux pour travailler alors que le train est si efficace. Nouvelle tendance: ne pas payer pour l’Internet. Juste travailler, sans l’interuption du téléphone, des nouveaux courriels, du clavardage ou du twitter. Peut-être les trois heures les plus productives de la semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *