Du bilan de 2007.

Il y aurait beaucoup à dire sur mes apprentissages de 2007. Étrangement, par pudeur et par respect, signe de mon état d’esprit probablement, je n’ai pas le goût d’étaler le tout publiquement, mais tout de même…

Une drôle d’année somme toute, une année plutôt moche en terme de résultats personnels et professionnels, bien que tout soit relatif. Mais c’est dans ses situations que les meilleurs se révèlent, or so they say. C’est aussi dans ces situations que l’on apprécie la présence des gens qui comprennent et construisent avec nous. Ils ont été précieux cette année, plus que jamais. Merci!

On repart donc pour 2008. On alignera les planètes, je l’espère. J’ai déjà hâte.

2 réflexions sur « Du bilan de 2007. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *