De la PME et du web…

Mes amis et collègues Mathieu et Michaël débutent aujourd’hui (enfin!) leur analyse, annoncée en décembre, des présences Internet des 25 plus grosses PME québécoises. Une analyse qui, j’en ai bien peur, révélera le triste état de la situation, alors que les PME sont sans doutes les entreprises qui peuvent bénéficier le plus d’une présence Internet en 2008.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.