Du néologisme…

Le seul moyen d’avoir vraiment du plaisir dans un Webcom (même en vidéoconférence! Merci Christian, Merci Laurent!) c’est soit de bitcher, soit de faire des néologismes. L’an dernier j’avais invité le très célèbre concept de « bisbille marketingâ„¢ » pour représenter les gens qui utilisent leur blogue pour créer la polémique et vendre leur service aux clients au coeur de la polémique.

Cette année, j’ai inventé le « template-speakerâ„¢ » ou le « conférencier-gabaritâ„¢ » pour ces conférenciers qui dupliquent à excès le même discours (et le même powerpoint) à travers le monde, sans évoluer. Comme McAfee, Anderson ou autre, qu’on a vu durant la dernière année.

7 réflexions sur « Du néologisme… »

  1. Public cible: probablement, parce qu’on a déjà lu les livres et les blogues des conférenciers. Ils sont souvent plus le fun à voir en table ronde ou en discussion.

  2. Les TI n’est pas le seul secteur affligé, c’est seulement plus visible par la grande diffusion de l’information.

    Les avocats sont des spécialistes du recyclage du contenu de formation/ actualité (ex: l’accommodement raisonnable) à travers divers forums. C’est de bonne guerre et il faut bien choisir les canaux de diffusion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *