4 réflexions sur « De l’improvisation… »

  1. Il y dit «L’amour, c’est comme la politique, tu frappes… tu reçois !»

    Peut-être finalement une analyse profonde de sa situation : mais il faut changer amour pour politique et le code semble alors grandement fonctionner… Verdict 8 décembre.

  2. Il y dit «La boxe, c’est comme l’amour… Tu frappes, tu reçois !» (De qu’ossé?!?)

    Peut-être finalement une analyse « profonde » de sa propre situation : mais il faut remplacer le mot amour par le mot politique et le code semble alors pleinement fonctionner… Verdict 8 décembre.

    (Efface le commentaire précédent, le café n’avait pas fait effet ;-))

  3. Il n’y a qu’un mot pour décrire cela: invraisemblable!

    Ah, si, peut-être un deuxième: triste. Infiniment triste.

    En est-on vraiment rendu là? (ne répondez-pas… surtout, ne répondez-pas…)

  4. Je ne répondrai pas, Clément, car je suis abasourdi moi aussi, même si j’ai essayé d’en rire en me levant ce matin…

    (Je viens de répondre au commentaire, mais pas à la question – je ne veux pas y répondre…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *