Du Web 2.0 Expo: Reports of Media Death Vastly Exaggerated

Encore d’hier, conférence plutôt intéressante mais pas vraiment sur la mort des médias traditionnels.

David Steinberger, de Comixology, il me fait penser à Clément et à De Marque, mais dans un marché un peu plus simple, mais aux pratiques aussi bien définies (et parfois primitives). Pas mal, les mêmes défis.

En gros, Comixology se met au services des artisans « traditionnels » du marché des «comiques» en tentant d’offrir des services à tous (éditeurs, marchands, lecteurs, etc.). Beaucoup de respect de la tradition, beaucoup de respect des choses établies. Un amour certains pour le médias et les gens qui y oeuvrent. Appréciable.

Malheureusement, il n’a qu’effleuré les limites qu’il a dit atteindre actuellement: est-ce que la transformation du marché l’obligera, à un moment donné, à bypasser les marchands, les éditeurs? Se fera-t-il acheté par un des joueurs, aux détriments des autres? Est-ce une question de patience? Deviendra-t-il l’industrie? À long terme, je ne vois pas comment c’est supportable (dans son discours où il dit profiter à tout le monde!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *