De la neutralité du net, vu du train…

Je suis dans le train. Je consulte mon Google Reader via le toujours variable wifi offert par Via Rail. Je remarque quelque chose d’étrange.

Les publicités dans mes fils RSS sont remplacées par des logo de Via Rail. J’explore un peu plus. Lorsque je visite Cyberpresse, les publicités n’apparaissent pas. Je me branche via mon iPhone, étrange, les publicités apparaissent sur Cyberpresse et dans mon fil RSS. J’essaye dans Chrome et dans Safari, même constat. Tout le contenu est similaire, seules les pubs sont absentes ou modifiées.

J’en déduis que Via nous offre un accès gratuit, mais qu’ils filtrent la publicité? À terme, qu’ils la remplaceront?

Depuis longtemps, j’ai peur que ça arrive. J’ai peur que Vidéotron nous offre de l’Internet à la maison en bloquant le contenu de leur concurrent, ou en remplaçant Véronique Cloutier par Julie Snyder sur les photos du site de Radio-Canada. Je dis Vidéotron, mais ça peut être Bell ou d’autres. Déjà que je trouve étrange et désolant ces firewalls qui filtrent subjectivement du contenu pour moi sur certains accès publics.

J’ai hâte de voir Cyberpresse poursuivre Via. Ça sera peut-être plus violent que si je porte plainte au CRTC…

Cyberpresse via Fido (iPhone en partage de connexion):

Cyberpresse via Wifi (ViaRail):

14 réflexions au sujet de « De la neutralité du net, vu du train… »

  1. Rémi Prévost

    Est-ce que ce sont seulement les hostnames des publicités qui sont bloqués, ou le code HTML a été filtré et altéré pour enlever les publicités?

    Parce que l’option 2 est, à mon avis, très inquiétante.

    Répondre
  2. cfd Auteur de l’article

    @Max: je suis certain qu’ils peuvent se justifier… mais c’est un précédent dangereux. Ils pourraient aussi remplacer toute référence à Orléans Express par ViaRail dans les articles de Cyberpresse.

    @Rémi: merde, j’ai perdu mes réflexes de geek qui fouille le code source. Je voterais pour une combinaison, puisque les pubs dans les fils RSS sont remplacées par des logos de ViaRail. C’est une substitution en plus d’un blocage… Je documenterai au retour ce soir!

    Répondre
  3. Photosmax

    En effet… enlever, ce n’est pas comme remplacer.

    Ça me fait penser aux bulletins de nouvelles préenregistrés (et édités) qu’on nous sert dans les aéroports.

    Répondre
  4. Farnan

    Cela sûrement est un bon débat de fond, effectivement. Personnellement, je rage d’être obligé de voir défiler les foutues pub de 15 ou 30 sec de Toyota ou Telus ou quoi encore avant chaque topo de Cyberpresse, ou sur Toutv, ou sur bien des etc. Je coupe le son. Cela m’agresse et c’est souvent les mêmes. Nous sommes envahis de pub, d’animation flash, de cris…de pop-up qui surgissent partout. Ça ne m’intéresse pas, c’est tout, c’est trop. Or, si je suis sur Via ou aillleurs et que je ne vois aucune pub sur un site… bin tant mieux. Je ne visite pas un site pour ces pubs, mais pour son contenu. Et si Via mettons m’imposerait son logo en RSS, ou Québécor la face de Julie, ça ne changerait rien à mes besoins de contenus. «Je couperais le son» une fois de plus, c’est tout. Le hic, c’est qu’on va me répondre: pas de pub… pas de net mon garçon. La morale de cette histoire ? Bin voilà… Ce que j’aime de mon Publi-sac, c’est que je peux effectivement l’éplucher quand je veux (même sur le train) et porter mon intérêt aux pubs qui m’intéresse et, bin oui, trouver des bons deals… sinon je lui coupe le son et je le crisse à la récup !

    Répondre
  5. cfd Auteur de l’article

    Le code source est intact. Visiblement ça touche certain adsever (si la pub est une image, on obtient le logo Via Rail (ou un morceau de celui-ci, il n’est pas réduit), si c’est un flash on obtient rien…)

    Répondre
  6. Clément

    C’est inquiétant. C’est vrai. Je suis d’accord.

    Mais tu es surpris?

    Il faut soulever ces problèmes, ok. Mais pour ce à quoi ils servent d’illustrations. Parce que changer une pub par une autre… On s’en fout un peu. Il me semble. C’est la possibilité de changer des contenus éditoriaux « à la volé » qui inquiète…

    Répondre
    1. cfd Auteur de l’article

      @clement: tout à fait, c’est pas la publicité qui m’inquiète (quoi que ça devrait inquiéter Cyberpresse et tout ceux qui en vivent), c’est tout ce que l’on peut imaginer comme interception de contenu.

      Répondre
  7. cfd Auteur de l’article

    Finalement ce n’est pas un changement de pub, en fouillant un peu j’ai découvert qu’il insert une page complète à la place des publicités, avec ce paragraphe en dessous (la publicité en flash semble faire partie de cette catégorie):

    The VIA Rail Wi-Fi service is a shared Internet connection that works best when browsing basic Internet content or e-mailing. We ask that you please refrain from uploading or downloading large files. VIA Rail may restrict access to some web sites or restrict the use of high levels of bandwidth. Comments regarding VIA Rail Wi-Fi service may be sent to customer_relations@viarail.ca.

    Répondre
  8. Christian Lévesque

    Même s’ils changeaient les publicités, est-ce que vous allez vraiment faire des plaintes au CRTC??
    C’est déjà une pratique courante de remplacer des publicités sur des match de soccer européen. Disons que des pancartes de NIKE sont sur le terrain, elles peuvent être remplacées facilement par des annonces de ADIDAS sur les écrans de télévisions. Chacun (l’événement et le diffuseur) y trouve son compte. L’utilisateur n’est exposé qu’à une des deux pubs. Est-ce vraiment si troublant ? Je ne trouve pas.

    Répondre
  9. yako

    je m’evertu a trouver des parades pour ne plus avoir de pub dans mon contenu et ils te l’ont offert :) dis merci Jonathan, soit reconnaissant un peu :) moi j’aimerais qu’on deduise de ma bande passante la pub que je n’ai pas demandé… canserait un bon deal ca tient

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>