Des impliqués.

Les médias me font rire. Depuis longtemps, on aime donner de l’importance et de la visibilité à certains types de «gens d’affaires», sans trop discriminer, les leaders.

J’aimerais que l’on donne moins de visibilité aux leaders et plus de visibilité aux impliqués.

(Peut-être que ça rejoint une de mes lectures des derniers mois sur les introvertis)

Parce que ce qui compte en société ce n’est pas tant le leadership que l’implication. Je connais bien des leaders très visibles qui n’ont rien de gens impliqués, et qui n’apportent pas grand-chose à la société. Donner toute la visibilité aux leaders, ça limite la place pour les impliqués. Ce sont les impliqués qui font la différence, c’est à eux que l’on devrait donner toute la visibilité.

C’est quoi un/une impliqué/quée? Pourquoi est-ce important?

L’implication, pour moi, c’est une de trois choses: « lead, follow or get out of the way ». Toutes aussi importantes, et mutuellement exclusives. Oui, il y a des impliqués qui sont des leaders. Mais il y a surtout deux autres catégories qu’on oublie de vénérer. Les suiveurs (ne pas confondre avec les suiveux!) et les non-nuiseurs sont beaucoup plus importants dans tout projet. Important: mutuellement exclusif. Il devrait y avoir tout autant de gloire et de visibilité pour les gens qui acceptent volontairement de se tasser du chemin en toute bonne foi pour ne pas nuire, et pour ceux qui travaillent en bon second, s’assurant que les projets avancent sans friction.

J’ai connu beaucoup de gens tristes ou frustrés de ne pas être à la hauteur des « leaders » que l’on expose dans les médias. Pourtant, la vraie réussite est ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *