voix.

Bon, ça va bien, c’est déjà assez difficile de tenir des conversations en anglais, là, on ajoute la disparition d’une partie de ma voix… Ça doit être la faute à la soirée de vendredi, mais me semble que là, c’est pire qu’hier.

Le gros problème de magasiner en voyage, c’est ce sentiment que tu ne peux rien rapporter de gros! Peut-être suis-je du pour de nouvelles valises? Je pense que j’ai trouvé acheter ma théière de rêve également…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.