De quatre ans plus tard…

Obama.

Désolé pour les accents, ils se sont perdus dans un transfert…

Une réflexion sur « De quatre ans plus tard… »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.