incredibles.

William (et Lilly-Marie), respectivement neveu et nièce qui se plaignent via leur mère que je ne parle jamais d’eux ici, seront sans doute impatients (comme moi!) en regardant ça: The Incredibles. (Le 5 novembre, c’est beaucoup trop loin!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *