code.

Fin de semaine de décrochage, du moins c’était la généreuse intention, léger progrès dans le regain d’énergie. Auberge presque vide, spa et piscine, repos et lecture, patiente compagnie.

Lecture: The Code Book. Fascinante course entre codeur et décodeur. Si seulement c’était aussi «évident» de décoder les humains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *