Du NéoGala 2.0…

Oui, oui, c’est là, là, à l’heure prévue! Voici mes des choix… N’oubliez, j’ai pas mal le droit de faire tout ce que je veux, les catégories sont de moi, les gagnants (!?) également!

Dans la catégorie meilleur site utilitaire, le ou les non-gagnants sont:
Les sites transactionnels de banques et d’institutions financières québécoises/canadiennes, qui malgré leur très grand potentiel interactif, demeurent encore aujourd’hui très peu axés sur le besoin des consommateurs, particulièrement dans les approches transactionnelles. Il y aurait pourtant tellement de belles choses à faire. Incroyable que je doive téléphoner pour transférer de l’argent de mon compte canadien à mon compte us à la Banque Nationale.

Dans la catégorie meilleur site d’information qui exige encore d’être « membre » et qui possède un mot de passe que tout le monde connaît depuis des mois (dois-je l’écrire ici?) et qui fait (sérieusement) la meilleure job de contenu de tous les sites dans le domaine:
Le lien multimedia.

Dans la catégorie site web parfait:
J’aurais aimé vous dire que j’ai trouvé le site web parfait, j’aurais même aimé vous dire que c’est iXmédia qui l’a fait (je ne m’abaisserai pas à être bassement marketing), mais on se rend rapidement compte qu’une présence web, ce sont des objectifs et des résultats qu’il est souvent impossible d’évaluer pour l’observateur externe. C’est finalement ce que je reproche aux concours. Qu’on me soumette des dossiers complets, incluant la stratégie, les moyens et les résultats, et l’on sera fort probablement en mesure de juger les succès québécois dans le domaine. Montrez moi seulement les moyens, je serai déçu, je ne prononcerai même pas.

Je m’étais dit que j’identifierais trois personnes qui ont démontré en 2007 une présence intéressante dans l’Internet québécois. C’est pas facile non plus…

Harry Wakefield (désolé Sylvain, désolé Sébastien! 😛 ) pour le pitch de Praized, non pas tellement pour l’application, mais pour l’approche, le focus, l’équipe et le financement (privé!) à la hauteur des ambitions. Un peu pour MocoLoco aussi, encore une preuve que le contenu intéressant fait bien plus de millage que bien des artifices technologiques.

Je ne dirai pas Carl Charest, non pas parce que c’est full tendance de lui rendre hommage, non pas parce qu’il est fort dans le flattage d’amis, même pas parce qu’il est bon, juste parce que Carl, c’est l’Internet à lui tout seul, le réseau et l’information personnifiée, et ça je trouve ça fascinant. Et puis, bon, je l’ai dit.

Pour faire constraste et tendance, j’ai envie de nominer ces gens de notre merveilleuse industrie qui sont invisibles, ceux qui ne sont pas sur Facebook et ceux qui n’ont pas blogues, ceux qui ont peut être une vie et qui, fort probablement pour cette raison, en font plus que bien d’autres pour concevoir et développer l’Internet québécois! Ça aussi en 2007, c’est fascinant. On devrait mettre le spot sur eux plus souvent, ils n’aiment pas toujours ça, mais ils/elles le méritent.

6 réflexions sur « Du NéoGala 2.0… »

  1. En vrac :

    Le site de la CIBC est plutôt bien foutu.

    Tu me files le mot de passe stp ?

    Je nomine (ouach) la carte de noël d’iXmedia comme meilleur site Internet québécois 2007, affaire réglée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *