urgence.

Passé la soirée et une bonne partie de la journée à l’urgence (comme dans hôpital) pour accompagner N., bilan de l’expérience:

1) Ne vous en faites pas, N. est sortie de là et n’avait rien de majeur.
2) Remerciement à mes rendez-vous montréalais pour leur flexibilité.
3) Je ne travaillerai jamais dans le « système » de santé.
4) Les salles d’attentes sont des endroits particulièrement intéressants pour les études sociologiques.
5) Remerciement à SBG pour l’espace de stationnement (je te dois au moins 20$!).
6) Max, y’a des affiches Maerix partout dans l’hôpital.

(Bon j’avoue, j’ai manqué m’évanouir, mais ça c’est presque une tradition hospitalière du CFD.)

2 réflexions sur « urgence. »

  1. Au moins, vous êtes allé dans un hôpital où les employés sont choyés par leur employeur et profitent d’une bonne prévention au niveau de leur santé-sécurité, grace à un des meilleurs logiciels sur le marché !

    … Heureux de savoir que N. est en forme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *